Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mankizer
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : ...Triangulation en cours...

MessageSujet: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Jeu 19 Avr - 4:00

Ce récit narre l'histoire du Tétrarque Naar'Tek et de son arrivé sur le monde nécropole Saadizhar, Renaissance IV selon la classification impérial, pour tenter de réactiver la nécropole enfouie sous le désert de Csöl.

Chapitre premier:

En 794.M41, dans la bordure orientale de la galaxie, le satellite espion eldar en orbite autour du monde mort Kanu détecte un pic d'activité énergétique au niveau de la ceinture équatorial. Le rapport est transmis au cinq vaisseaux de la flottille de surveillance se trouvant dans le système solaire. En l'espace de trois jours, les vaisseaux sont dans l'orbite de la planète puis déploie une couverture satellite complète ainsi que des installation au sol afin de détecter toute activité sismique. Au bout du troisième jour, un nouveau pic explose les instruments de mesures eldars.

L'émission d'énergie baisse et se stabilise, puis de violent tremblement de terre secoue les différents sites d'observations. Un message d'urgence est envoyé par canal prioritaire à travers la Toile à destination du vaisseau-monde Alaitoc: "les nécrons de Kanu s'éveillent."

En une semaine, des structures monolithiques émergent lentement du sol tandis que les matrices de stases régénèrent progressivement les premières machines nécessaires à la remise en route du complexe. Les eldars en orbites ont reçu leurs premiers ordres et plans de sabotage. Des commandos se forment et percent l'atmosphère à toute allure pour profiter de la torpeur temporaire de la plupart des nécrons.

Les commandos pénètrent par les nombreuses ouvertures de la nécropole, se laissant guider par les précieuses indications données par Alaitoc. Les couloirs et hautes salles vides et sombres se succèdent jusqu'à ce que les commandos accèdent aux gigantesques halls de stases où des milliers de guerriers nécrons quadrillent le sol et les murs, comme si les effets de la gravité étaient purement ignorés. Tous sont encore connectés à la matrice de stase.

C'est à ce moment que les premières déflagrations éclatent. Des spectres canopteks tentent d'exterminer les intrus mais sont pratiquement tous détruits grâce aux fusils à impulsions déphasés des eldars, des reliques d'avant la Chute fabriqué uniquement pour s'infiltrer dans les catacombes nécrons et dont le secret de fabrication s'est perdu, les rendant aussi rares que précieux. Cependant, l'alarme est déclenchée, spectres et mécarachnides accourent de tous côtés.

Les commandos savent déjà qu'ils ne reviendront pas. Leur seul but et d'atteindre et détruire les cristaux de focalisation de la matrice principale. Ceux-ci s’élancent de toutes leurs forces, tirant sur leurs poursuivant sans même s'arrêter. Tous ou presque parviennent à atteindre les portes blindées abritant les nœuds de liaisons et centres de contrôles auxiliaires.

Ne pouvant faire sauter la porte sous peine d'y rester, il doivent l'attaquer à la scie à fusion, procédé beaucoup plus long, la résistance du métal organique étant tout bonnement incroyable. Mais ceux-ci sont toujours assailli par les spectre et mécarachnides, pondant des nuées de scarabées meurtriers. Les commandos dressent alors des barricades de fortunes avec les restes fumant des machines déjà tombées.

Cependant, les munitions des fusils à munitions déphasées s'épuisent et leurs derniers explosifs anti-personnels ont été lancé. La plupart des commandos sont submergés, déchiqueté par les pinces des spectres redevenus invulnérables aux tirs eldars, griffés et lacérés par la multitude de scarabées se glissant sous leurs peaux et leurs armures. Ceux qui agonisent déclenchent leurs charges psioniques dans un derniers souffles. Certaines portes tiennent le choc, d'autres explosent et laissent passer une partie du souffle électromagnétique dans les salles remplies de fragiles réseaux.

Cela entraîne immédiatement une série de dysfonctionnement plus ou moins important, grillant les circuits de plus de la moitié des soldats nécrons connectés à la matrice, saturant les canaux de communication, poussant les scarabées à dévorer tout ce qui se trouve à leur portée. Les nécrons qui n'ont pas été court-circuités se réveillent immédiatement, la plupart totalement désorientés, lançant des programmes d'attaques aléatoires, détruisant ce qui les entoure. Les quelques eldars qui réussissent à entrer dans les salles de contrôle lancent le virus du Dépeceurs dans les réseaux affolés avant de faire sauter leurs charges creuses.

Le chaos est total. A cet instant, le Tétraque Naar'Tek reprend conscience.

++++++++++++++++++

Rapports d'avaries et schémas d'estimations se succèdent à vitesse quasi luminique dans la conscience du Tétrarque à peine sorti de stase. S'asseyant sur son trône d'adamentium ouvragé, le monarque pose ses mains sur les orbes de contact et se connecte directement à la matrice principale. Le flot de données qui l'assaille redouble d'intensité. Il passe en mode manuel et désactive les protocoles d'attaques aléatoire en cours. Tous les scarabées, spectres, mécarachnides et autres nécrons sont momentanément arrêtés, un silence soudain s'abat sur la nécropole, seulement troublé par les grésillements des câbles sectionnés.

Un point essentiel retient toute l'attention du Tétrarque, le virus du Dépeceurs. Il active tous les sas de sécurités virtuels et les par-feux pour contenir sa progression ainsi que des programmes phages destinés à éradiquer le virus de la matrice de stase. Cependant les nécrons déjà touchés ne peuvent être sauvés. Pensant la menace écarté, le Tétrarque s’apprête à réveiller sa cours mais lance tout de même un vérification complète du système. Toutes les alarmes retentissent.

Le virus du Dépeceurs vient d'exploser la plupart des par-feux et à même infecté les virus phages de première catégorie. Une décharge électrique semblable à de l'adrénaline parcours l'échine du Tétrarque. Il lance les procédures d'urgences à boucles quantiques et active le protocole de réveil instantané de tous les nécrons encore en stase. Le monarque sait que cela risque d'altérer le programmes de reconditionnement mais il n'a pas le choix.

Les boucles quantiques ont permis jusqu'à présent de garder le virus prisonnier d'un espace virtuel labyrinthique. En analysant les traces laissées sur le réseau, le Tétrarque parvient à modéliser la structure propre du virus. La surprise le saisit l'espace d'une microseconde. Le virus est méconnaissable, profondément modifié. Son potentiel mutagène est décuplé, expliquant le fait que le virus ait passé si facilement les protections, mais les altérations qu'il a subi l'ont rendu hautement instable. Les nécrons infectés n'en seront que plus imprévisible.

Naar'Tek s'impose donc la seule solution possible. Il ordonne de faire sauter tous les câbles et cristaux d'échanges infectés ou à proximités des zones à risques. De violentes déflagrations secouent immédiatement le complexe. D'une pensée, le Tétrarque fait taire la plupart des rapports d'avaries et se concentre sur le centre principale de commande. Celui-ci est bien d'avantage protégé que les autres centres secondaires et n'a que peu souffert des explosions, cependant les réseaux assurant les communications sont en parti détruit. Le monarque réactive les machines ouvrières pour réparer les zones prioritaires. Les scarabées, spectres et mécarachnides reprennent vie et se mettent à la tâche.

Le désastre est évité.


++++++++++++++++++


Un message prioritaire passe au premier plan. Les dynastes et crypteks survivants ont de leur propre chef pris des mesures d'urgences afin de juguler le chaos, son Némésor demande autorisation de se connecter à la sphère de conscience de son Tétrarque. Une fois que le général a entièrement pris connaissance de la situation, il transmet ses connaissances et coordonne les multitudes d'opérations nécessaires à la remise en route du complexe.

Toutes les mécarachnides disponibles sont envoyées vers le dégagement et la réparation des pylônes de défense planétaire, en prévision du bombardement orbital imminent que va invariablement subir la planète. Plusieurs heures se succèdent en réparation incessantes. La réinitialisation et vérification complète du système nécessite la création de plusieurs millions de scarabées canopteks supplémentaires et demande la puissance de traitement de tous les crypteks et dynaste pour coordonner les opérations. La remise en route du complexe se fait à une vitesse démentielle. Trop lentement pourtant...

Une centaine de déflagration retentissent soudain en provenance de la surface. Les structures émergentes du complexe sont pilonnés et vitrifiés par les missiles à fusion eldars. Les charges creuses sismiques provoquent l'effondrement de nombreuses structures nécrons. Le déluge de feu ne connait aucun répit, les eldars en orbites souhaitant ardemment venger leurs camarades tombés dans les catacombes, là où leurs âmes ne rejoindront jamais le circuit d'infinité.

Une surcharge d'énergie émerge tout à coup de la planète. Quatre champs de forces colossaux apparaissent en quatre points du globe, espacés de manière à diluer le plus possible la force de frappe ennemie. Des pylônes de défenses émergent enfin de la surface de la terre, grouillant de scarabées effectuant les ultimes réparations. Ceux qui ne sont pas protégés par le champs de force sont presque tous annihilés avant d'avoir pu faire feu.

Mais soudain... Flash. Les pylônes restant libèrent d'un seul coup leur formidable puissance. Des rayons d'énergies pure percent la stratosphère. Les navires prit dans le déluge sont vaporisés et explosent en gerbes étincelantes. Les débris chutent à travers l'atmosphère et percutent le sol tels des météorites, les plus imposant créant de véritables nuages de cendres et de poussières, voilant le ciel et les capteurs des deux ennemis en présence. Le silence tombe sur la planète...

Utilisant ce répit, les nécrons réparent et réparent encore, asséchant toutes leurs ressources disponibles à la reformation d'un système de défense planétaire. Avec ce qu'il lui reste d'instruments de détections, le tétrarque Nar'Teek ne parvient pas à repérer la flottille eldar, où ce qu'il en reste. Aucun appareil ne remarque la subtile altération des radiation du soleil, indice connu seul des nécrontyrs permettant de repérer l'utilisation de moteur Warp à proximité du système solaire.

Trois heure passent. Un satellite sentinelle autonome nécron caché au sein de la ceinture d'astéroïdes entourant le système s'active. Des dizaines de vaisseaux de guerre sont repérés. Alaitoc est arrivé.




Voilà, la suite pour plus tard ^^
Je pensait pas que je ferais aussi long. Ce récit à pour but d'introduire la série de partie qui se déroulera cet été. Les rapports de batailles seront évidemment mis en ligne par la suite, et détermineront la chute de l'histoire.




Dernière édition par mankizer le Mar 17 Juil - 9:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwok
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Sam 21 Avr - 4:17

Très bon boulot ! J'attends la suite avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urosso
Immortel
Immortel


Messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Sam 21 Avr - 21:24

salut, je trouve l'histoire pas mal mais l'avoir mit au présent sa me fait un peu bizarre, en plus tu dit que tu raconte une histoire qui c'est déjà passé alors le passé simple et l'imparfait aurait été plus adaptés.
sinon j'aime bien, mais approfondis plus les scènes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mankizer
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : ...Triangulation en cours...

MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Sam 21 Avr - 23:21

J'ai commencé à écrire au présent, pour le début sa avait plus d'impact. Mais pour après quand je me suis rendu compte que sa le faisait moins j'ai eu la (très grosse) flemme de tout reprendre ^^'. Un de ces jours quand j'aurais le temps je le referai au passé pour comparer.

Maintenant je me colle à la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mankizer
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : ...Triangulation en cours...

MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Mar 17 Juil - 5:23

3eme mise à jour! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urosso
Immortel
Immortel


Messages : 182
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   Jeu 19 Juil - 5:38

très sympa, bien que quel que truc me gène du style, et soudain ..... flash !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La quête de Naar'Tek (en cours: 3eme maj)
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: