Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ark'Tjem
Scarabée
Scarabée
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 20
Localisation : Magnac sur Touvre, Charente

MessageSujet: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   Mar 8 Mai - 7:41

Bonjour.

C'est premier message (en plus de la présentation) ! cheers

Bon, je voudrais vous présenter l'historique que j'ai écrit pour mon armée. Celui-ci couvre pour l'instant l'aspect général; j'ai l'intention de préciser certains personnages, planètes et autres batailles...
Bon, assez parler, voilà mon texte:


Tenecor-Uccontyr, la dynastie honnie

Les origines


Nul ne sais exactement comment la dynastie des Tenecors vit le jour : seuls des rumeurs d’un lointain passé peuvent nous aiguiller…. Les nobles de la dynastie eux-même ne peuvent dire avec certitude les circonstances de sa fondation. Une légende court, une légende qui raconte sa fondation. Une légende qui aggrave encore les tords de cette dynastie. Une légende des plus vagues. Mais la seule qui raconte cette histoire.

On raconte que bien avant les guerres sécessionnistes et le bio-transfert, alors que l’empire nécrontyr ne s’étendait que dans les alentours immédiat de leur système, existait un conclave cryptek extrêmement fermé, ne partageant leur savoir qu’avec leurs propres initiés. Un conclave puissant, isolé, et ignoré par les communautés des autres savant. Un conclave à l’ambition démesurée. Un conclave qui voulait le peuple nécrontyr dans son entier…
Ses membres voulurent le contrôle de l’empire. La place de la dynastie régnante. Mais comment un simple conclave isolé et détesté de leur pair, pourrait-il assouvir cette ambition ? Par la ruse. La corruption. L’infiltration. L’assassinat.
S’ensuivit alors un des complots les plus fourbes et complexes de l’histoire des nécrontyrs : les crypteks mirent du temps, mais ils finirent par éliminer tout les membres nobles de la famille régnante. Tous. Sur plusieurs années, grâce à l’espionnage, le sabotages, la corruption, et bien d’autres moyens, ils purent réussir leur coup d’état. Nul ne peut dire comment se déroula exactement les étapes du complot, mais toujours est-il que le conclave finit à la tête des nécrontyrs. Un règne de terreur. Un règne cour. Des révoltes ne tardèrent pas à éclater, et, sous la pression du peuple entier en colère, les comploteurs durent abdiquer pour éviter la mort ou l’exil… Mais ce court règne suffit pour permettre à ces Nobles Crypteks de s’implanter et de créer une dynastie.
Les Tenecor-Uccontyr. La Famille Impie.

Les Guerres Célestes et le Bio-Transfert
"La pire erreur des nécrontyrs fut d'accepter le pacte avec les C'Tans.
La pire erreur des C'Tans fut d'accepter le pacte avec les nécrontyrs..."

Que cette légende soit vrai ou non, les Tenecors se retrouvèrent tout de même à la tête d’un large réseau d’espionnage, étendue dans toute les dynastie et institutions de l’Empire des Nécrontyrs, de nombreux assassins et organisation criminelles leur permettant de d’étendre rapidement et facilement leurs domaines partout dans l’Empire. Maîtres de la manipulations et habiles politiciens, les nobles de cette dynastie purent prospérer sans que leurs entorses au lois et aux codes nécrontyrs ne furent qu’entrevu par les nobles.
On ne sait depuis combien de temps ces réseaux existent, mais elles sont assez vieilles pour avoir survécu au biotransfert, et assez récente pour que personne ne les aie découverte et divulgués… Jusqu’à un certain point.
La manière particulière dont s’est étendue la dynastie lui a value un éparpillement et une répartition qui fait que beaucoup de ses mondes étaient plus ou moins isolés du reste des domaines.
Un fait qui faillit lui être fatal lors des guerres sécessionnistes. Lorsqu’elles éclatèrent, les mondes isolés furent rapidement perdus au profit de l’ennemi… Malgré tout, lors de la première série de ces guerres, les Tenecors s’en sortir sans trop de mal, principalement grâce aux réseaux d’espionnages qui leur permettait de cibler rapidement les faiblesses de l’ennemi.
La première guerre face aux anciens se déroula sans un taux de pertes extraordinaires par rapport aux autres dynasties, utilisant toujours les espions et autres institutions pour manipuler les autres Nobles et s’arranger pour subir le moindre de pertes possibles. Peut-être est-ce à ce moment là que les autres Phaërons se doutèrent de quelque chose. A moins qu’il ne s’agisse d’un fuite dans l’armure de discrétion de la dynastie. Et leurs machinations éclatèrent au grand jour.
Ce fut pendant la deuxième partie des guerres de sécession que la chute eu lieu. Déjà affaiblit par les anciennes guerres, les domaines des Tenecors étaient encore plus éclaté et éparpillé qu’avant .
Nul ne sut vraiment comment la déloyauté de cette dynastie fut découverte, mais les conséquences furent presque fatal pour les Tenecors. Une fois leurs machinations découvertes, plus rien ne forçait le Conclave du Déshonneur à la discrétion… Et la situation précaire dans laquelle elle se trouvait, tout les moyens étaient bon pour la survie. Tous. Les Ténécors déployèrent des trésors de fourberies, de technologies et de stratégie pour faire face aux autres dynasties.
Ainsi, un nombre incroyable de Familles furent annihiler. Bien que la plupart était de moindre importance, certaines Maisons plus puissante disparurent définitivement des registres.
Quelques Phaërons décidèrent de s’allier pour faire face à cette menace : avec succès. Plus de la moitié des territoires de cette dynastie furent pris par les ennemis des Tenecors…
C’est pourquoi, lorsque les C’Tans se présentèrent, ils furent parmi les premiers à adhérer au Bio-Transfert. Non seulement, ils échappaient ainsi à leurs ennemis, mais leurs nouveaux corps offraient de nouvelles perspectives dans le domaine de la technologie ! De plus, l’immortalité tant espérée fut enfin acquise, et toute possibilités de révoltes de la part de leurs peuples totalement annihilés !
Mais le tribut fut bien lourd : une servitude éternelle aux C’Tans et au Roi Silencieux… Le pire fut lorsque le Roi Silencieux, parfaitement au courant de leurs crimes, les déclara bannis de la communauté Nécrontyr et condamné à l’exil dès que les anciens seraient vaincus. Ainsi, ils furent souvent envoyés en première ligne, de sortes qu’un nombre important de leur mondes et de leurs troupes furent perdus.
Ils en vinrent à haïr plus encore les autres Nécrons que les C’Tans eux-mêmes, qu’ils considéraient plutôt comme une ressource d’énergie à dompter que comme une véritable menace : ils osèrent même s’inspirer des ruses du Deceiver pour leurs propres plans.
Cela ne les empêcha pas de participer à la révolte face aux C’Tans, comme toute les autres dynasties. Ils furent parmi les plus avides à vouloir utiliser la puissance des échardes C’Tans, caressant même l’idée de réussir à réduire un C’Tan en pleine possession de ses moyens à un état de servitude, ou, du moins réussir à le manipuler. Objectif qu’ils ne purent jamais atteindre, puisque tout les C’Tans furent anéantis et réduit à l’état de fragment de leur gloire passée.
Lorsque enfin, les C’Tans furent vaincus et que les protocoles d’obéissance furent détruits, la Dynastie Bannie fut parmi les dernières à s’endormir, quelques nobles restèrent même éveillé.
Pour découvrir un réseau d’espionnage intact dans la plupart des « hautes sphères » des dynasties Nécrons. Ainsi, certain décidèrent de prendre part au réseau d’espionnage, d’autre allant pirater des nécropoles endormies, d’autres encore allant tout simplement entamer le Long Sommeil.
Ils finirent par tous entrer en stase, leur dynastie sombrant dans l’oublie dans l’esprit de la plupart des dynasties, croyant les Tenecor-Uccontyr définitivement annihilés.

L’Empire Invisible se réveille
"La meilleur façon d'éliminer un adversaire est de faire en sorte qu'il vous crois mort et enterré depuis longtemps."

Aujourd’hui, nul ne peut dire avec précision le nombres de nécropoles endormis appartenant à la Dynastie Cachée. Dynastie veillant à profiter au maximum des atouts offerts par leur illusoire défaite…
Le dernier ordre du Roi Silencieux était, comme chez leurs congénères, encodé au plus profond d’eux-mêmes : la façon dont ils l’interprètent reste bien sûr en accord avec leur mentalité : absorber toute les dynasties en leurs seins et envahir le reste de la Galaxie, rendant leurs gloires au peuple nécrontyr, mais plus particulièrement de leur dynastie…
Ainsi, ils ont perduré pendant le Long Sommeil. Nombre de leurs mondes furent évidemment détruit par le temps et la nature, mais ils n’en n’ont cure : ils existent bien des moyens pour regagner des mondes…

La Famille Occultée évite au maximum les affrontements directs, préférant mener une guerre de l’ombre, certes longues, mais aux effets souvent dévastateurs.

La guerre de l’Ombre
"Plus longue est l'agonie, meilleur est le spectacle."

Les Nobles Tenecors n’hésitent pas à user de leur réseau d’espionnage pour s’emparer de façon discrète des dynasties adverses : des espions se trouvent autant parmi les nobles que chez les machines canopteks, oeuvrent pour renverser le Phaëron de tel ou tel dynastie mineure et placer l’un des leurs à sa tête. Un Noble qui, très rapidement, va prêter allégeance à une dynastie que tous ont oublié ou crut disparut depuis longtemps. Une fois la dynastie annexée, avant même qu’une révolte puisse éclatée, les ingénieurs Crypteks de la dynastie utilisent leurs savoir faire pour inculquer le plus rapidement possible de nouveaux protocoles d’obéissance chez leurs nobles, tout en laissant leur personnalité libre pour garder un esprit d’initiative lors des batailles…
Cette technique ne peut évidement s’utiliser que contre des mondes isolés et peu puissant appartenant à des dynasties mineures. De plus, si cette méthode échoue, l’issue la plus probable est une guerre ouverte quasi-inévitable… A moins que les soupçons soient détournés sur une autre dynastie.

Une autre méthode, bien moins risquée, consiste à « pirater » une nécropole endormie ; des espions canopteks peuvent bien sûr aider le « pirate » à passer inaperçue des systèmes de défense.
Ainsi, un monde peut être annexé avant même son réveil, et ses noble devenir des serviteurs des Tenecors. Sans que nul ne se doute de rien.

De tels mondes sont souvent bien utiles aux Tenecors : ils peuvent laisser les héraldiques originales de ce monde et en faire une dynastie fantoche : dissimuler leur identité derrière ces fausses dynasties, et ainsi, simuler une alliance, une soumission, ou tout autre accord avec des dynasties extérieures, pour ensuite mieux les infiltrer et les poignarder dans le dos…

Le nouveau Bio-Transfert
"Nous avons subit les pires tourments que l'ont puisse imaginer, enchâssé, asservis, par les C'Tans et un Roi incapable... Aujourd'hui, nous nous relevons de nos erreurs. Nous sommes nécrons, et nous sommes au-dessus de la Chair ; nos erreurs nous ont fait transcender l'évolution."

Lorsque les Tenecors veulent prendre le contrôle d’un monde non-nécrontyr, ils usent d’une ruse bien particulière : tout d’abord, ils envoient des nuées de scarabées canopteks et psychophages pour infiltrer les hauts dignitaires de ce monde et préparer l’arrivée d’un Crypteks ou d’un noble sur ce monde, en construisant une base avancée souterraine.
La seconde étape, de loin la plus longue, consiste à isoler ce monde de reste de la galaxie en coupant les communications et les réseaux de transports. Ensuite, grâce aux divers chefs religieux ou de gouvernements sous contrôle Nécron, une grande phase de « conversion » s’en suis : une nouvelle religion va être créée, dont les nécrons seront les dieux. Ensuite, on va donner aux habitants l’ambition de devenir eux-même des serviteurs mécaniques de leurs dieux, et les faire aspirer au Bio-Transfert.
Pendant cette phase, plusieurs autres Tenecors débarqueront sur la planète par l’intermédiaire d’un Portail Dolmen. De plus, les scarabées canopteks vont peu à peu transformer le monde en Nécropole pour accueillir les arrivants.
Ensuite, tout les habitants de chair vont se Bio-Transferer dans la mesure du possible ; tout les opposants seront éradiqué ou mis sous contrôle psychophage. C’est ainsi que des mondes perdant toutes communications avec leur race d’origine sont retrouvées emplis de Nécrons serviles à la Dynastie Cachée plusieurs années plus tard…
Cette méthode n’a des chances de succès total que sur des mondes primitifs ou isolé de leurs congénère ; des tentatives de prendre des mondes plus importants sont bien souvent mis en échec par l’arrivée impromptu d’un inquisiteur ou d’une force armée tenant à savoir ce qui se passe sur ce monde.
Incident provoquant naturellement une guerre que les Tenecors ont peu de chances de gagner, selon le stade d’avancement de la transformation du monde….

La Guerre Bactériologique

"Toute armée, quel qu'elle soit, a ses faiblesses. A nous de savoir les repérer avant qu'on repère les nôtres..."

Contrairement à la plupart des autres Nécrons, les Tenecors ne fuient pas les dépeceurs comme la peste. Au contraire, un conclave de Crypteks a été chargé d’étudier le « virus » dépeceur pour trouver un remède, mais aussi pour développer une terrible arme à partir de celui-ci…
Une étude qui coûta de nombreux savants, mais qui commence à porter ces fruits : les scientifiques semblent avoir trouvé un moyen de stopper le processus de contamination dans les corps des Nobles. Stopper ne veut pas dire vacciné. Ainsi, la seule chose qu’ils peuvent c’est empêcher à un noble déjà partiellement contaminé de sombrer définitivement dans la folie. Et encore, bien souvent, ces tentatives tournent mal et n’ont aucun effets, voir ils tuent le noble ou accélèrent l’avancé de la contamination, rendant celle-ci plus virulente…
Aspect plus virulent souvent récupéré par les savants pour fabriqué la prochaine arme de destruction Nécron : face à un monde trop puissant pour eux, ou trop menaçant, la guerre bactériologique est un moyen radical pour annihiler définitivement et sans être découvert cette menace. Bien que les conséquences pour les environs immédiats de la planètes ainsi contaminée sont ravageurs, les dépeceurs finiront par rejoindre les palais de chairs de dimensions parallèles, laissant un monde vidé de toute présence Nécrontyr…
La façon de procéder varie parfois selon la situation : soit larguer carrément des dépeceurs au milieu des ennemis, soit procéder de façon plus subtile, en insérant dans un serviteur canoptek espion une « souche » pour contaminé le reste de la nécropole, et d’autres façons diverses, variantes selon les circonstances.

Certains chercheurs tentent même de trouver une application pour les créatures de chairs, en procédant par l’intermédiaire de scarabées psychophages contaminés. Cependant cette méthode n’en est qu’à ses balbutiement, et rien ne semble appuyer la théorie d’une réussite dans cette voie…

Tout pour la victoire
"Je ne vois pas pourquoi nous nous priverions de la puissance offerte par les C'Tans. Certes, ils nous ont asservis un jour, mais ne sont-ils pas maintenant parmi nos plus puissants esclaves ?"

Les Tenecors sont près à tout pour remporter la victoire. A tout. Aussi, ils recherchent toute technologie, artefact ou entité qui leur permettraient d’avancer et de se rapprocher de leur but, à savoir l’annexion totale de la galaxie par leur dynastie. Aussi, ils sont toujours à la recherche du moindre indice sur tel ou tel chose inconnue : ils n’hésitent pas dérober ou copier ce qu’ils recherchent directement chez leurs propriétaires !
Une tel recherche de la puissance va inévitablement les amener aux entités que tout les Nécrontyr détestent : les C’Tans. Ils recherchent avidement les échardes C’Tans, n’hésitant aucunement à les utiliser quand bon leur semble. Voir même assembler certaines échardes d’un même C’Tans ensemble. Chose extrêmement risquée et surveillée, bien sûr…
De plus, ils sont persuadés être capables de maîtriser ou manipuler un C’Tan en pleine possession de ses moyens, voir de conclure un autre pacte avec eux si cela se révélaient nécessaire. Aussi, ils écoutent toute les rumeurs se rapportant à la possibilité de l’existence de nouveaux C’Tans, nés après les Guerres Célestes. Ainsi est la folie du Conclave Damné.
Evidemment, cet état d’esprit chasse la possibilité d’un retour à un corps de chair : ils pensent que cet état ne ferait que déclencher la chute définitive et totale de l’espèce nécrontyr.

Les luttes politiques
"L'honneur et la loyauté ne sont que de futiles concepts ; seule la victoire compte, et trahisons et manipulations sont autant de moyens d'y parvenir."

Les Tenecors ont cure du code d’honneur des nécrontyrs, et n’ont aucun scrupule à le piétiner. A part par l’intermédiaire de dynasties fantoche. Ils sont prêt à toute traîtrise pour gagner. Alors comment une tel dynastie peut-elle survivre sans s’auto déchirer ?
Tout d’abord, grâce à l’habilitée politique du dirigeant suprême : tel le Roi Silencieux, ils leur donnent un ennemi extérieure à affronter. Un ennemi extérieure à lui-même. Ainsi, il attise les haines entre tétrarques, dynastes, et crypteks, se mettant hors de leurs colères. Ils sont tous d’habiles politiciens, et calculent toute les possibilités avant d’agir : quoi qu’il arrive, leurs actions ne portera jamais préjudice à la dynastie, car à quoi cela sert-il d’être maître d’un mort ? Il existe bien des moyens d’acquérir le pouvoir sans prendre de risque, et aucun ne leurs est étranger…
Ainsi, les luttes politiques sont extrêmement répandu, et d’une si grande subtilité, qu’un être non averti n’y verrais qu’une simple animosité, sans aucune véritable tentative de prises de pouvoirs… Pourtant les indices abondent ; mais pas chez les tétrarques, non, leurs luttes se déroulent presque exclusivement par l’intermédiaire de nobles moindres, grâce aux menaces, aux mensonges et la corruption. Les changements de « grades » sont donc très fréquent, et rester plus d’un mois à un certain titre relève de l’exploit !
Et ces luttes ne sont jamais plus véhémentes et dangereuses qu’entre les crypteks : en effet, rien n’empêche ceux-ci de se hisser au même niveau qu’un tétrarque ; là, toute les machines canopteks sont impliquées ! Le Phaëron actuel lui-même aurait été un cryptek lors de l’âge de chair ! Cependant, à part dans ce cas particulier, les différences entre nobles et crypteks restent tout de même flagrante, e rare sont les crypteks réussissant à devenir et à rester régent d’un monde… Ils existent pourtant, mais sont tous dans la cour royale du Phaëron.

La Technologie Tenecor
"Le seul moyen de survivre dans cet Univers réside dans la fusion avec un corps immortel créé uniquement pour répandre la désolation. Certains de vos frères techniciens l'auront au moins compris, avant de périr de ma lame."

On ne sait si le mythe de la fondation est vrai, mais la technologie développée par la dynastie a quelques différences notables avec les autres dynasties. La première est qu’il n’utilise aucunement la technologie Tesla. On ignore pourquoi, mais il semblerait que leurs Crypteks n’ai jamais développé cette technologie. Peut-être est-ce une conséquence de l’isolement que tenaient à avoir les conclaves de la dynastie, à moins qu’il ne juge la fission plus utile et meurtrière.
Ensuite, les machines canopteks et l’informatique des nécropoles est plus développé que chez leurs congénères. C’est certainement par choix, pour faciliter leurs diverses infiltrations, ou parce qu’une machine est plus digne de confiance que n’importe lequel de leurs nobles.
Ainsi, leurs systèmes de défenses sont plus complexe que ceux des autres dynasties: leurs mondes étant plus menacés que les autres, à cause des guerres fratricides et contre les Anciens, ils durent donner priorité à la défense, usant de nombreux artifices pour tenir les intrus en respect, et pour protéger les nécropoles du temps. La complexité de leurs programmes défensifs amenaient parfois le système à d'auto-géner, en donnant des contres-ordres dans certaines situations. Ces défauts ayant peu de chance d'arriver, et étant difficile à régler sans reprogrammer toute la nécropole, les savants Ténécors mirent en place plusieurs systèmes de secours défensifs, plus simple et plus primitif, mais devraient assurer la stabilité de leurs tombes si rien de trop dangereux n'intervient. Bien sûr, les serviteurs canopteks pallient aux maximum à ces problèmes assurent ainsi une protection optimale de la nécropole. En contrepartie, les cryptes de stases urent moins de place, et seules celles des Nobles furent équipés pour résister au mieux au passage du temps, tandis que les simples guerriers héritaient de cryptes communes, tout juste capable d’empêcher le métal de rouiller.
On raconte parfois, que les savants Tenecors avaient même fabriqué des machines canopteks très différentes de celles connues, à des fins spécifiques et bien plus spécialisée. Bien entendu, ce ne sont que des rumeurs, car aucune de ces machines n’a clairement été identifié sur le champs de bataille…

Occultus l’Oubliée,
Monde Primordial de la dynastie Tenecor-Uccontyr


L’un des plus grands atouts de la dynastie se trouve dans sa planète primordial, Occultus, planète désertique. En effet, cette planète et son système sont isolé dans une dimension parallèle, hors de l’Univers connu : nul ne sait ce qui a provoqué cet état de fait, tempête warp, anomalie spatio-temporel, ou autre, mais les faits sont Occultus n’est plus dans l’Univers.
Lorsque le système changea de dimension, les nécrons du monde primordial s’éveillèrent : se rendant rapidement compte de la situation, tout les savants furent chargés de trouver une moyen de regagner leur Univers d’origine. Après plusieurs années de recherches, ils découvrirent enfin un moyen de regagner la galaxie : ils mirent au point une sorte de portail Dolmen, à ceci près qu’il n’utilisai pas la toile, mais se connectait directement aux autres portails…
Cependant, ils ne pouvaient débarquer par n’importe quel portail : celui-ci devaient être activé, et modifié grâce aux plans des crypteks d’Occultus… Ils ne purent regagner finalement l’Univers qu’après avoir créé une machine qui, en symbiose avec le portail Dolmen, permettait de communiquer avec leurs mondes éveillés. Après s’être fait reconnaître d’un de leurs mondes, ils purent enfin connecter Occultus avec leur empire : tout les mondes Tenecors furent reliés par Occultus, permettant ainsi de bénéficier de moyens de communications et de transports bien plus rapide ! Les mondes Tenecors purent ainsi rester perpétuellement en contact. Chaque nouveaux mondes conquis étaient reliés à Occultus par l’intermédiaire de ces portails ; ceux-ci sont équipés d’un système qui empêche quiconque n’ayant pas la signature électronique Tenecors de passer. Et pour pallier à toutes éventualités, dès qu’un monde Tenecors tombent aux mains ennemis, les portails de ce monde sont immédiatement détruits, permettant à ce monde primordial de rester totalement ignoré du reste de la Galaxie…
Occultus fut parmi une des premières planètes colonisée par les Nécrontyrs, bien qu’aujourd’hui ses habitants aient oublié quel fut son emplacement exact. Occultus était alors un monde florissant de vie, une planète tellurique seule et isolée parmi les géantes gazeuses composant son système…
Mais cela ne dura pas : en quelques années à peine après l’arrivée des nécrontyrs, le biodiversité se dégrada, les océans s’asséchèrent, la planète se désertifia, et son fragile écosystème fut à jamais brisé, laissant une planète morte, de déserts et de roches à l’atmosphère raréfié… Les nécrontyrs, tant bien que mal, réussirent à garder quelques parcelles de vie, protégées par des dômes contre l’environnement désormais hostile de leur planète. Pourtant, elle ne fut pas abandonnée : la présence en quantité non négligeable de métaux rares et d’autres matières premières lui assura vite un approvisionnement régulier, nécessaire à sa survie.
On ignore encore les causes exactes de ce dérèglement climatique, bien que toute les hypothèses ont pour origine l’arrivée impromptu des nécrontyrs. Toujours est-il qu’elle finit par devenir le lieu de réunion principale d’un conclave cryptek, puissant, mais isolé de leurs autres confrères, qui comptait bien profiter de la présence de métaux pour leur propre compte… On raconte même que leur développement technologique si fermé et si différent viendrait de la découverte de nouvelles matières dans le sol de la planète… Mais ce n’est que rumeur, et, bientôt, la planète devint le lieu de résidence des chefs nécrontyrs qu’étaient devenus les crypteks. Et, enfin, le monde primordial d’une dynastie bannie de l’empire et honnie par tout les nécrontyrs !
Aujourd’hui, la planète ne contient plus une seule trace de vie, ces dernières ayant disparu après le bio-transfert, faute de nécrontyrs pour veiller à leur survie…
Et c’est sur ce monde désertique que siège à présent Phaëron de Tenecor-Uccontyr ! Depuis la transition vers une autre dimension, l’organisation d’Occultus s’est peu à peu différenciée des autres nécropoles : se trouvant isolée au milieu du vide, nombres de défenses n’eurent plus lieu d’être, les seuls endroits pouvant craindre une attaque étant les portails Dolmen. Ces défenses furent donc soit redirigé vers d’autres mondes, soit tout simplement recyclé par des scarabées Canopteks. La place ainsi libérée fut utilisée pour le stationnement de troupes, pouvant facilement rejoindre n’importe quel monde Ténécor à partir de là, ou pour de nombreuses installations expérimentales ou de recherches, pour que jamais la technologie Tenecor ne reste figée. Ce monde n’ayant besoin d’aucune défense, les seuls « habitants » permanents sont les nobles et les crypteks régnant sur le reste de la dynastie, ainsi que de nombreuses machines Canopteks, prototypes ou non.
C’est aussi sur cette planète qu’un autre type de Destroyers vit le jour : ceux-ci, contrairement à leur congénère, ils ne se modifièrent pas grâce à des plaques antigravs, mais plutôt en prenant exemple sur la technologie Canoptek, et, plus particulièrement, les spectres. Le premier d’entre, surnommé « Seigneur de l’Ether », fur un dynaste de moindre envergure : mais cette nouvelle modification et la vague de conversion qui en suivit, lui assura une puissance égale à n’importe lequel des seigneurs destroyers les plus dangereux. Ces destroyer spectre se présentent avec un buste semblable aux autres nécrons, si ce n’est que les épaulières sont bien plus grandes, et la base du buste fusionne avec une « queue » de spectre. Ils manient la même technologie les rendant immatériels. On raconte que d’autres seigneurs se modifièrent par la suite à partir d’autres créatures canopteks, mais, si c’est le cas, aucun n’arriva à égaler le premier d’entres eux…


Voici ensuite quelques ébauches de personnages plus ou moins développé appartenant à ma dynastie.

Kser'Erb, le Chasseur Pourpre :
Ancien Tétrarque Ténécor, il est à l'origine du Conclave du Sang ; c'est lui, qui, le premier eut l'idée d'utiliser le virus dépeceurs contre les autres nécrons. Ce fut une décision désespéré, et hautement risqué pour ceux qui devraient transporter les dépeceurs sur les planètes de la dynastie menaçante...
A cette époque, le monde de Kser'Erb venait de se réveiller, et n'avait pas encore pris contact avec Occultus. Or, à peine quelques jours après le réveil, une dynastie mineure remarqua cette présence, et pensa pouvoir en profiter pour accroître son influence. Elle attaqua donc ce monde isolé dans les règles de l'art. Le Tétrarque tout juste réveillé parvint à repousser la première attaque, et ne résista aux suivantes qu'en surprenant son adversaire grâce à sa traîtrise et la technologie Tenecor...
Il savait que sa nécropole n'avait aucune chance de survivre longtemps face à un ennemi supérieur en nombre : profitant d'une trêve dans les attaques, il prit une décision désespéré en envoyant plusieurs de ses vaisseaux en mission suicide pour acheminer des Depeceurs capturés sur les planètes adverses. Et cela réussi au-delà de toute espérance : complètement pris au dépourvu, cette Dynastie n'eut pas le temps de prendre une contre mesure ; les planètes les plus proches de la planète Ténécor furent pris dans une campagne pour exterminer le virus, donnant ainsi l'occasion au monde de Kser'Erb de lancer une offensive audacieuse, et de capturer ainsi quatre planètes. Entre-temps, Occultus avait pris contact avec ce monde isolé, lui offrant ainsi assez de renfort pour achever la Dynastie mineure qui avait osé s'attaqué à la Dynastie Honnie...
Ainsi, on créa le Conclave du sang, dont le but était d'étudier le virus Depeceur et d'en développer au mieux les possibilités militaires. Cette entreprise ne fut pas sans risque : nombres de crypteks subirent les affres de ce virus... Mais ceci permis malgrès tout d'avancer : on mis au point une ébauche "d'antidote", en stoppant le virus dans le corps de nécrons contaminés. Certes, on ne pouvait prévenir une contamination, ni éliminer le virus, mais cela permis à certains nécrons de ne pas sombrer complètement dans la folie. C'est ce qui arriva à Kser'Erb : il finit par se faire contaminer. Commença alors sa lente agonie, cette atroce déchéance vers l'être décérébré qu'est le depeceur. La situation était précaire, et ses crypteks prétendaient qu'ils n'avaient pas encore mis au point un antidote assez efficace. Peu à peu, sa santé mentale se dégradait. Alors, désespéré, il absorba lui-même les antidotes expérimentaux stocké dans les laboratoires. L'effet attendu arriva très rapidement : le virus ne progressait plus. Malheureusement pour lui, il était déjà fortement contaminé : son anatomie s'était déjà modifiée, et il lui arrivait régulièrement de sombrer dans une sorte de rage meurtrière. Dans ces moments-là, on ne le différenciait des autres autres dépeceurs que par sa force et son apparence. Encore que, recouvert de peau et de sang, on ne distinguait qu'à peine sa silhouette légèrement différente...
Son esprit, rongé par la folie, lui insinua un doute terrible : il soupçonnait les crypteks du conclaves de lui avoir refusé l’antidote pour précipité sa chute... Ce fut largement suffisant pour lui faire commettre ses premiers assassinats : enragé, il massacra tout les membres supposés du complot un à un, sans que personne ne l'arrêta ; en effet, ayant accès aux "palais de chair" des autres dépeceurs, hors de l'Univers réel, il put, en partant de là, assassiner avec une parfaite discrétion les traîtres. Que ce complot soit le fruit de son imagination ou pas, cela ne changea rien : on ne sait comment, le Phaëron eut vent du massacre. Et, au lieu d'éliminer séance tenante ce Tétrarque fou, il lui octroya son soutien et l'utilisa en temps qu'assassin à son service : il faisait régner la terreur dans les rangs des prétendants grâce à d'habiles assassinats, et continua sa carrière contre nombres de commandants ennemis. Chaque fois qu'il apparaissait sur le champs de bataille, la mort suivait ses pas... Et, à chaque combat auquel il prit part des Dépeceurs intervenaient, comme attirés par les massacres de ce seigneur Déchu...

Le Seigneur de l'Ether :
Il est le tout premier des Destroyers Fantômes d'Occultus. Jadis, simple Dynaste complotant contre ses pairs pour obtenir la moindre parcelle de pouvoir, il est aujourd'hui l'un des Seigneurs Destroyers les plus dangereux des Nécrons, et le plus puissant dans cette Dynastie.
Réveillé en même temps que la cour royale lorsque Occultus changea de dimension, il dut prendre part à l'effort scientifique, en coordonnant les diverses découvertes de l'équipe qui lui a été alloué. L'avarie ayant abîmé un certains nombres des cryptes de stases, il se retrouva ainsi projeté dans l'échelle hiérarchique, bien que restant éloigné des hautes sphères. Mais cette ascension aurait pu continuer loin, s'il n'y avait l'affliction de son esprit...
En effet, au fur et à mesure que le temps passait, son esprit se détournait peu à peu des luttes politiques, absorbés par le potentiel de la technologie Tenecor. C'est lorsque la construction du premier portail qui devait relier Occultus à son empire qu'il fut définitivement changé. En effet, émerveillé par les machines Canopteks œuvrant sous ses yeux, il se prit à s'imaginer, possédant ces mêmes capacités, ce même pouvoir ; et, depuis son réveil, sa soif de combat augmentait de façon imperceptible, mais sûr. En effet, Occultus coupé de la galaxie, tout les combattants se trouvaient désœuvré. Peut-être est-ce cela, qui, combiné à la vision des spectres travaillant autour du portail, immatériel, qui fut décisif. A peine les travaux terminés, il alla voir le meilleur cryptek roboticien sous ses ordres. Celui-ci était l'un des partisans de la robotique, ayant élevé la technologie Canoptek presque au rang d'art ; le futur Seigneur de l'Ether n'imaginait pas mieux.
Il demanda au cryptek de lui créer un corps taillé pour semer la mort, en prenant exemple sur les Spectres : il voulait une enveloppe capable de répandre la mort vite, et de résister à n'importe quoi. A ses yeux, le spectre remplissait cela à merveille : sa capacité à se déphasé et sa vélocité l'avait convaincu.
Ainsi fut fait. Le cryptek en question, Athôn, lui créa un corps mêlant la technologie canoptek et le nécroderme supérieur des nobles... La mise en marche du processus de recyclement de certaines infrastructures d'Occultus, devenus inutiles ou hors services, créa assez d'énergie et de matières premières pour la création d'un tel corps, de façon discrète et bien exécuté...
Bien sûr, Athôn ne faisait pas cela de façon gratuite, sur simple ordre du dynaste. Ambitieux, il espérait que si l'entreprise réussissait, il put se propulser dans les hautes sphères grâce aux découvertes qu'il aurait faite ou aux soutiens d'autres nécrons, eux-mêmes affligé de l'envie de destruction que l'on attends d'un Destroyer. On soupçonne même qu'Athôn aurait lui aussi eu l'ambition d'atteindre ce stade de symbiose avec la machine...
Toujours est-il que cela fut un succès : le Seigneur Déchu fit très rapidement ses preuves sur le champs de bataille, provoquant une sorte de vague de conversions à sa suite, non seulement à partir des Spectres, mais en s'inspirant de toutes les machines canopteks ! Athôn fut rapidement porté au titre de "Régent Canoptek", grâce à l'aide du Némésor Scet, qui voulait s'approprier à son tour des connaissances ainsi créée.
Quant au Seigneur de l'Ether, d'abord porté au faîte de sa gloire, ses légions fantômes le suivant, il s'isola peu à peu des autres Nécrons et Destroyers, qu'il considérait comme trop "vivant", pour ne combattre ensuite qu'au côté de machines canoptek, ne s'adressant plus qu'à Athôn, qu'il considérait comme le seul être digne de son attention, de part son expertise dans le domaine de la robotique.
Il hante aujourd'hui les champs de bataille, ne restant affilié à cette dynastie qu'à cause de la présence d'Anthôn.
Aujourd'hui, on a oublié jusqu'à son nom, ne le désignant que par le titre qu'il s'est octroyé...

Vooooiiiiilàààà! Dites-moi ce que vous en pensez, je suis prêt à toute critique!!
Je sais pas si c'est forcément cohérent sur tout tout les points, vis-à-vis de l'univers de Warhammer 40.000, aussi, dites le moi si il y a la moindre incohérence et/ou imperfection!
Merci d'avance de vos réponses!


Dernière édition par Ark'Tjem le Lun 5 Nov - 3:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanor
Dépeceur
Dépeceur
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 89
Localisation : banzai

MessageSujet: Re: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   Mar 8 Mai - 9:10

C'est trop bien ! cheers Eh bien tu a de l'imagination. Ça se lit facilement et c'est rempli de détails. Tout est expliqué et cohérent. Seul bémol : la partie sur le programmes est un peu maladroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S.Capelli
Dépeceur
Dépeceur
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 21
Localisation : France, Picardie, Oise, Clermont

MessageSujet: Re: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   Mar 8 Mai - 10:07

Il y a qu'un seul truc qui me choque, c'est de donner un corps nécron aux races inférieur, c'est limite limite pour le flouf Neutral mais sinon c'est très bien peut-être pour une seconde partie la description précise de la planète mère et une petite bataille? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanor
Dépeceur
Dépeceur
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 89
Localisation : banzai

MessageSujet: Re: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   Mar 8 Mai - 22:19

Transformer les autres en nécron mais c'est tout simplement horrible ! En fait j'avais déjà imaginé le truc avec l'ancien codex. Les citoyens impériaux disparaissaient mystérieusement après une attaque. Soit ils nourrissaient les C'tan soit on imaginait qu'ils faisaient de nouveaux guerriers qui en capturaient d'autres. Même maintenant c'est faisable pour une dynastie désespérée. Après tout l'impériun et les Orks fournissent une quantité d'âmes impressionnante. Mais faut faire gaffe : les corps étant concus pour des nécrontyr on peut très bien imaginer toutes sortes de problèmes : un immortel courant sur le champ de bataille en hurlant Waaagh ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ark'Tjem
Scarabée
Scarabée
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 20
Localisation : Magnac sur Touvre, Charente

MessageSujet: Re: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   Ven 11 Mai - 5:03

Bon, j'ai modifié un peu la partie des systèmes de défenses, dans les technologies Tenecors.
Sinon, pour le nouveau Bio-Transfert, ma dynastie n'offrira aux peuples qu'elle souhaite transformer que des corps de simples guerriers nécrons, et quelques rares corps d'Immortels ou d'autres soldats pour les combattants de chair étant doué, et fidèle à la fausse religion qu'on leur a instaurée, et encore, avec quelques programmes d'obéissances, juste au cas où. En fait, pour les Ténécors, ce n'est qu'un moyen comme un autre d'augmenter ses effectifs militaires!
Quant aux problèmes d'Immortel criant Waaagh!, ils ne se poseront pas pour de simples guerriers...
Et, le plus souvent, ce sont des mondes primitifs et isolés qui sont pris pour cibles, dont les habitants sont naïfs et facilement manipulable. Autrement dit, plus des mondes de l’Imperium étant coupé de Terra que des Orks. Ceux-ci étant difficilement manipulable du point de vue religion au autre (enfin, j'dit ça, je connais pas trop le fluff ork, alors... Razz ).
Bon, maintenant, je travaille sur l’approfondissement d'Occultus, un shéma de la hiérarchie, et une première bataille!

Merci pour vos conseils! cheers

EDIT : Occultus approfondi ^^

EDIT : citations diverses et personnage de Kser'Erb ajouté ; dites moi ce que vous en pensez !
PS : le récit et la hiérarchie ne viendront que lorsque j'aurais finis de developper mes personnages.
Et excusez-moi de mon absence ^^'

EDIT : le personnage du Seigneur de l'Ether rajouté. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenecor-Uccontyr, la Dynastie Bannie
» Dynastie d'Albon
» La dynastie Téthys
» La Dynastie Zhétia
» (2500 points) La Dynastie Vardok'Nis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: