Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Lun 2 Fév - 14:33

Bonsoir à tous. Je commence ce récit par une petite introduction explicative. Je compte lancer comme ça pour le plaisir un projet d'écriture simple : un texte court une fois par semaine, chacun constituant un chapitre d'une histoire globale. Le défi est de suffisamment vous intéresser pour obtenir des avis à chaque fois, l'idée étant que s'il n'y a pas de réaction du tout, je considérerais que le texte n'intéresse guère et n'est donc pas digne d'encombrer le forum par des posts réguliers. Il me faut aussi le signaler : il est probable que ces textes contiendront des erreurs sur le fluff général par rapport à certaines organisations d'l'Imperium, une technologie mal employée ou bien une réaction de personnage qui n'a pas forcément sa place car incohérente... Du coup, les textes devront sans nul doute être édités et corrigés par mes soins à plusieurs reprises. Je songe même à l'idée de vous laisser le choix d'agir vous-même sur la nouvelle en vous proposant des trucs à placer dans le texte de la semaine suivante, et en fonction d'un vote majoritaire adopter telle idée mystère ou telle autre, je ne sais pas encore ^^ J'espère que les lecteurs parmi vous aiment l'idée et commenteront même (voire surtout !) de façon négative. Une critique vaudra toujours un milliard de fois plus que de l'indifférence !

Sur ce j'arrête ici cette trop longue parenthèse et j'entame ! A vous de me dire ce que vous en pensez dans la semaine qui vient !


Chapitre 1 : A l'Infini

Les spores s'abattaient sur le sol comme autant de locustes putrides, éclatant à l'impact lorsqu'elles entraient en contact avec le sol, dans des bruits écœurants de succions répugnantes et glaireuses. L'air lui-même était saturé de micro-organismes d'une couleur de coquelicots étrangement belle, qui n'était pas sans rappeler le destin funeste de ceux qui faisaient ne serait-ce qu'en respirer un trop grand nombre. L'air lui-même avait un aspect... malade. Déjà les très nombreux points d'eau de la jungle encore luxuriante s'étaient teintés de cette horrible couleur verdâtre de boue infectée. Il en sortait occasionnellement des créatures parasitées qui agonisaient avant de s'effondrer, faibles et pitoyables.

A chaque impact d'une nouvelle spore, le sol semblait se plaindre et gémir, déchiré par l'impact et corrompu par la nature de son envahisseur qui le souillait. Ils étaient si nombreux... Des dizaines de milliers depuis moins d'une heure. Des millions si cela devait s'éterniser.

Des meutes dépourvues de leaders avançaient à l'instinct, au pas de course permanent, se jetant sur tout ce qu'elles pouvaient trouver qui n'était pas de leur race. Certains des rares animaux de cette jungle qui n'étaient pas parvenus à s'enfuir tentaient parfois vainement de résister. Un jaguar de Kolanth rendu fou par la terreur  et le fait d'être acculé choisit de se jeter à la gorge de l'un d'eux, parvenant dans un saut gracieux à mettre un peu de distance entre lui et le reste de cette meute haïssable. Il parvint à plonger ses crocs démesurés dans ce qui semblait être la gorge de la bête étrange la plus proche, recouverte d'une carapace solide et trop difficilement pénétrable. Ses pattes avant étaient de véritables faux, qui s'abattirent sans pitié sur le félidé qui n'eut pas le loisir de hurler, déchiré en trois morceaux distincts par cette créature qu'il pensait avoir tué sans ne serait-ce que s'en être approché.

Dans une rivière proche, des reptiles sauriens connus sous le nom de Crastocks avaient été plus épargnés par les spores, leur mode de vie presque exclusivement sous marin leur ayant épargné d'avoir à trop en souffrir. Lorsque les créatures plongèrent dans leur territoire aquatique, ils se ruèrent sur eux, usant de leurs doubles mâchoires aux proportions infernales pour réduire en miettes ces créatures importunes. La petite meute fut anéantie, pour être immédiatement remplacée par trois autres comptant le double de créatures.

Pour un être doué d'une nature que l'on aurait pu qualifier de divine, ces ennemis auraient été quantifiables.
Pour n'importe quelle autre créature de la galaxie, ils étaient innombrables. Leur invasion : infinie. Littéralement.

***

Taros aurait voulu cracher au sol, mais il ne le pouvait pas : enlever son masque signifiait crever, sans même avoir eu à combattre. C'était sans doute l'une des pires choses dans la nature de l'ennemi. Une seule, parmi tant d'autres.
Lorsqu'on l'avait renseigné sur la nature de son futur déploiement, il avait immédiatement accepté l'idée que c'était sans aucun doute son dernier. Non pas que le soldat fut d'une nature pessimiste, ou trop vieux pour se croire en plein baroud d'honneur. Au contraire, expérimenté, il figurait parmi l'élite d'un régiment qui avait fait ses preuves de nombreuses fois.
Ouais, se dit-il en esquissant sous son masque à filtre un sourire triste, j'en ai vu du pays...
Les Orks ? Brutaux, puissants, imprévisibles, ça gueule, mais bon... Quand on est assez nombreux, ça se gère. Les Eldars ? Rapides, terrible puissance de feu, ignobles embuscades, mais fragiles... ça se gère.
Les rebelles ? Rien que des humains. Gérables. Les corrompus ? Plus tendus, pour sûr, mais ils crèvent aussi bien que n'importe qui avec une bonne décharge dans la trombine. Gérables. Plus tendus, mais gérables.

Mais ça... Ces... trucs !


A près de quarante-quatre ans, Taros avait toujours pensé que sa vie se terminerait sur un champ de bataille. Le fait de bénéficier d'une bonne armure de très haute qualité pour des standards de la Garde Impériale ne l'avaient jamais convaincu qu'il en serait autrement pour lui. Il savait que ce n'était pas impossible. Que parfois des enfoirés de veinards héritaient d'un monde tout juste purgés d'une menace et en devenaient les nouveaux patrons, y crevant joyeusement de vieillesse en regardant grandir les chiards qu'ils avaient fait aux femmes locales, ou importées pour un nouveau peuplement. Possible, oui. Mais combien y accédaient, à cette fin si paisible, quand tant d'autres devaient mourir ? Pas assez pour que Taros ait jamais estimé avoir ses chances. "Un Garde, ça crève, point. Les autres, on appelle ça "une putain d'exception" dans le jargon militaire, ouep !"

L'idée ne le dérangeait pas. Il avait beau appartenir à un régiment prestigieux, sa nature terre-à-terre lui avait toujours permis d'accéder à une forme de froideur dans ses raisonnements, qui avait amené ses supérieurs à le considérer comme un homme de bon conseil, pragmatique. Il était passé sergent. Il était passé lieutenant. Il était passé colonel. La belle affaire. Les trucs qui allaient pas tarder à leur arriver sur le poil se foutaient de son grade.

Un son, une voix, saturée de parasites, commença a faire crépiter l'intercom dans son casque verrouillé. Il porta la main à l'emplacement de sa tempe et tapota doucement la couche de céramite comme si cela allait aider la liaison à être plus nette. Ces radios à ondes courtes étaient infiniment précieuses pour que les troupes au sol puissent agir en bonne intelligence. Taros ne les appelait pas moins "saloperies" à tout bout de champ. Ouais, saloperies d'ondes courtes.

L'ordre finit par être répété de façon intelligible, et il répondit par l'affirmative d'un unique mot sec et bref. Il commença alors à brailler pour le millier d'hommes qui était sous sa charge, ceux-ci se préparant à recevoir l'ennemi avec l'entièreté de sa puissance de feu et une organisation qui avait fait ses preuves au court de décennies de services.

Discipline. Foi en l'Empereur. Haine. Rage de vaincre. Expérience. Confiance en soi, et en ses frères d'armes. Des valeurs qui ne suffiraient pas. "Probablement pas", se corrigea-t-il pour cette réflexion pessimiste et pragmatique frôlant le manque de confiance envers le Trône d'Or.

La lisière des arbres située à quelques centaines de mètres devant eux commença à frémir sur plusieurs dizaines de mètres, comme si les arbres allaient se déraciner et venir marcher vers eux. Des hurlements qu'aucune gorge n'aurait dû permettre de pousser dans un monde digne de ce nom se firent entendre. Ses hommes eurent comme un vacillement mais n'esquissèrent pas le moindre geste. Les rafales seraient disciplinées et contrôlées jusqu'à ce que l'ennemi arrive dans leur position retranchée. Jusqu'à ce que les préfabriqués cèdent...

D'un seul coup, avec une soudaineté irréelle, ils jaillirent de la jungle en une multitude infinie et porteuse du plus complet désespoir.
Infinie ; infinie ; infinie...

Feu ! hurla-t-il à sa ligne de bataille, éprouvant un plaisir certain à voir des milliers de ces horreurs éclater sous les impacts des fusils, des tourelles, des canons et des obus, tout en sachant que ce ne serait jamais suffisant.

Il épaula son arme et commença à tirer en visant les plus grosses bestioles qu'il pouvait voir dans sa lunette de visée, donnant le plus souvent des ordres aux unités de char restées en retrait afin qu'elles redirigent leur puissance de feu vers les cibles à priorité plus immédiate.
Rapidement, il constata que les créatures ne parvenaient pas à passer, ni même à s'approcher de sa ligne de bataille. Il n'en fut pas rassuré un seul instant. Ils nous testent, pensa-t-il, comme le général l'avait dit.

C'était faux.

D'un espace laissé vide afin de permettre à certains chars Leman Russ de manœuvrer le sol éclata dans une apocalyptique gerbe de pierre, d'acier, de terre et de béton défoncés, et au cœur de leur retranchement, une des bestioles jaillit en criant assez fort pour que les soldats à portée immédiate perdent définitivement une partie de leur audition, malgré leurs casques munis d'une protection acoustique.

Taros la regarda, abasourdi. Il avait eu des holopics sur sa tablette de donnée, au briefing de la veille. Il y avait un nom pour ce truc immense, plus grand que deux chars empilés, au corps serpentin, et aux bras comme des faucilles capables de défoncer du blindage comme une épée énergétique coupe du bois fin. Un nom qu'il ne parvenait pas à se rappeler, pour ce que ça pouvait changer.

Il hurla de nouveaux ordres, chargeant les rares unités de réserve de prendre immédiatement cette menace pour cible. Puis il regarda la ligne de bataille, et constata que le flux permanent de bestioles qui avait un instant semblé diminué reprenait de plus belle, s'en prenant désormais avec un bien meilleur instinct aux zones les plus faibles du retranchement.

De son fusil, il parvint à faire éclater un des yeux de l'immense saloperie qui venait de faire irruption dans son camp, et la créature braqua celui qui lui restait vers le colonel qui sentit ses entrailles se liquéfier. Elle avança alors dans sa direction à une vitesse qui aurait dû être rendue impossible par sa taille. Souriant, sans trop savoir pourquoi, le colonel dégaina son épée énergétique et se prépara à esquiver la charge du monstre.

Quelque chose en lui le poussa à penser : "Ci-git le colonel Edmond Taros, du 24ème Shwalandien, tué par les Tyranides."

Et la vague ennemie arrivait, à l'infini.


Dernière édition par Farmace le Sam 7 Fév - 13:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Lun 2 Fév - 17:40

Un texte plein de caractère, j'ai adoré ! Vivement la suite. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Lun 2 Fév - 21:52

Merci Raziel ! Je ne suis pas étonné que tu sois le premier à réagir sur un récit neuf, la section "récits" étant pratiquement la nôtre, depuis l'absence de Marvin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 4:28

Oui, et c'est dommage. Maintenant que l'on peut facilement mettre les Nécrons en scène (et faire mieux que Ward...), personne n'en profite.

J'aime bien ton colonel en tous cas, il est sans fioritures, un professionnel de l'héroïsme discret. Ça va nous changer d'Abnett et de sa poignée de GI qui dérouille du SMC à la chaîne. ^^

Je suis curieux de voir où tu veux en venir en tous cas. La garde ne meurt pas en vain, je me demande ce que cache cette opération. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 7:12

Héhé, tu le saurais ce dimanche, ou bien ce lundi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catsupilami
Scarabée
Scarabée


Messages : 11
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 8:09

Très bien écrit félicitations !
Je suis tout aussi curieux que Raziel de connaître la suite, en tous cas merci de l'histoire.

Quelques petites remarques puisque tu en demandes.

Déjà j'étais surpris de ne voir apparaître aucun nécron dans ton histoire. Peut-être dans un chapitre ultérieur ? Ce n'est pas une demande hein juste de la surprise vu que c'est le premier récit que je lis sur ce forum Very Happy

Ensuite niveau technologie, juste un petit truc. Le fait que le casque du soldat (partie 2, paragraphe 11) soit hermétiquement verrouillé ne change pas le fait qu'il arrête le son ou non. Le son est gêné par le changement de consistance (modification de la vitesse de propagation et de la forme de la dispersion). Les métaux sont en général très bon porteurs d'ondes. Une insonorisation peut être fournie avec le casque. Soit passive avec des mousses épaisses par exemple, soit active avec d'autres ondes qui viendront stopper celles déjà émises.

Pour finir niveau orthographe/grammaire/écriture :
- Partie 1
- Paragraphe 1 tu te répètes "l'air lui-même avait l'air" (tu peux regarder des synonymes sur ce dictionnaire par exemple http://www.crisco.unicaen.fr/des/ )
- Paragraphe 3 tu parles d'un jaguar au singulier, puis tu mets "rendus fous" au pluriel". De même il choisit (et non choisi).
- Paragraphe 4 quand tu parles des créatures faisant toute trois fois la taille. Du fait du faible nombre, faisant chacune trois fois la taille serait plus approprié. Et comme il y en a eu plusieurs avant ce n'est pas de la première mais des premières. Sinon on imagine qu'il n'y en a eu qu'une et qu'elle était déjà immense.
- Paragraphe 5 tu parle de ces ennemies, mais ce ne serait pas plutôt de ces ennemis ? Tu peux dire au féminin pour te reporter aux créatures dans l'ensemble mais comme ce n'est pas rappeler dans le paragraphe, mieux vaut parler des ennemis d'une manière plus générique.
- Partie 2
- Paragraphe 2 le fait de porter une armure de meilleure qualité ne l'avait jamais convaincu (il ne faut pas le mettre au pluriel).
- Paragraphe 5 je n'aime pas le terme entièreté même s'il existe. Ce n'est pas une faute, juste que je préfère personnellement intégralité. Mais là c'est ton récit et tes mots, à toi de voir.
- Tout à la fin, Tyranides prend un seul N.

Je te donne les corrections de manière un peu brute car c'est trop bien écrit pour garder des fautes d'orthographe, peu nombreuses d'ailleurs. Encore félicitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setekh le destructeur
Destroyer
Destroyer
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 07/09/2014
Localisation : Perdita

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 8:52

Très agréable à lire! Effectivement il y a de quoi mettre du nécron en scène! A moins que tu ne replace ceci dans la guerre des mondes boucliers de Baal? En tout cas je suis impatient de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 9:08

Catsupilami : Mec, merci infiniment ! Je déteste me relire autant que je déteste faire des fautes de grammaire, d'accord, ou d'orthographe et tes corrections face à mes inattentions sont donc d'une grande aide, car si je me relis malgré tout, j'ai parfois du mal à les voir tout de suite et il me faut plusieurs jours pour que mon cerveau malade se déshabitue et puisse voir les fautes. J'ai d'ores et déjà corrigé le tout grâce à tes bons soins, et permets moi de te dire qu'un nouvel inscrit aussi précieux c'est rare. Vraiment heureux de t'avoir parmi nous !

Pour la présence de Nécrons, elle est au programme mais je n'en dirais pas plus, mystère mystère Wink !

Merci aussi à toi Setekh ! Il me fait plaisir d'avoir vos retours, cela me motive vraiment beaucoup pour vous faire une suite digne de ce nom, mais rassurez-vous, j'ai déjà toute la trame globale en tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sykop
Destroyer
Destroyer
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 28/03/2014
Age : 19
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 9:41

Je ne peux rien dire qui n'ait pas déjà été dit Very Happy je veux être dimanche Sad
Peut-être que je ferai la même chose que toi, écrire en postant sur le forum. (en fait j'arrive pas à rester fixé sur une idée assez longtemps pour la mener à bien Mad )

En tous cas, très bon travail. Tu mériterais ta place chez les Crypteks, émissaires du fluff (d'accord je sors tongue )!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mar 3 Fév - 9:54

Et bien, que de réactions ! Merci beaucoup Sykop ! (et ta petite formulation de fin est fort bonne !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Dim 8 Fév - 8:16

Le chapitre 2 posté d'ici quelques heures ! En attendant vous pouvez relire celui-ci, pour bien vous rappeler les évènements d'une part, et parce que je l'ai pas mal corrigé depuis lors d'autre part ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Dim 8 Fév - 8:50

On attend, on attend ! De mon côté, je bosse sur ce que tu sais (encore merci).

Je n'ai pas relevé les fautes de ton texte la dernière fois parce que je lisais depuis mon téléphone, et qu'une critique appuyée à pondre depuis ce genre d'appareil, hein...

Et aussi, parce que je ne voulais pas bouder mon plaisir. Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson First
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 69
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 16
Localisation : genève

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Sam 30 Avr - 8:07

Juste génial, j'viens de commencé ton histoire, et je te dis. Elle en jette un max. J'ai rien à ajouté car tous à été dis. Ça ma donné envis de faire ma propre histoire. Malheureusement j'ai 2 defauts. Ne jamais réussir a finir une histoire. Le 2 eme. Mes fautes d'orthographe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Sam 30 Avr - 8:40

Je te remercie, ça me fait très plaisir, en espérant que les autres chapitres seront aussi à ton goûts car tous ne sont pas égaux en qualité, surtout que cette histoire n'est pas encore tout à fait terminée. ^^

Concernant tes envies d'écriture, il ne faut pas te brider, au contraire !

Tu fais des fautes ? Qu'à cela ne tienne, écrire fait faire des progrès. Il y a des correcteurs orthographiques et tu es libre d'aller sur le net chercher des règles de grammaire si tu as un doute. Pas grave si ça prend beaucoup de temps, bien écrire en vaut la peine. Si tu n'as pas peur d'être repris pour tes fautes et que tu le prends comme une volonté d'aide cela ne pourra que te faire du bien.

Quant à finir une histoire, c'est difficile, même pour ceux dont c'est le métier. Un seul conseil : invente ton histoire en entier avant de commencer à écrire. Par là je veux dire : invente le début, le déroulé global, et la fin. Laisse tous les évènements qui vont se greffer au récit se créer dans ton esprit au fur et à mesure. Ais l'idée générale, ais la fin, et laisse toi aller.

Tu sais, comme l'a dit Stan Nicholls : "Je n'ai pas été un bon écrivain dès le début. Mes premiers écrits étaient à chier. Je suis devenu bon à force d'écrire encore et encore et encore. Le boulot est la seule chose qui fait vraiment progresser." Wink

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson First
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 69
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 16
Localisation : genève

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Sam 30 Avr - 8:51

Je vais suivre ton conseil. Et... Commencé (et ne jamais finir) une nouvelle histoire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Sam 30 Avr - 20:56

J'ai entendu dire que le meilleurs moyen de commencé été de faire plusieurs nouvelles plutôt qu'un roman.

D'autant si tu as du mal à finir, une nouvelle étant plus courte, cela te posera moins de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarten
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 22
Localisation : Système Cryptus

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mer 2 Nov - 6:39

Je viens d'arriver et étant un fan de fluff et d'histoire, me voilà dans la partie récit à lire ton histoire. C'est génial, j'aime beaucoup ton style et l'histoire commence bien  study


J'ai juste relever un truc qui m'a déranger et c'est la répétition avec le "visant/visée" :
"visant les plus grosses bestioles qu'il pouvait voir dans sa lunette de visée", 5e paragraphe en partant de la fin. Peut être qu'un "tirant" n'enlèverai rien à l'action et éviterai la répétition /\

Je compte écrire une histoire mais j'attends d'en savoir plus sur le fluff avant de me lancer

En tout cas j'ai hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mer 2 Nov - 12:26

Chouette ! Un nouveau lecteur ! Merci ^^ Tu as pas mal de chapitres avant d'arriver à la fin et là pour le coup cette histoire est finie, tu n'as qu'à te faire plaisir ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarten
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 22
Localisation : Système Cryptus

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   Mer 2 Nov - 12:34

Oui en effet Very Happy

Merci beaucoup pour cette histoire, je suis un grand lecteur et c'est toujours agréable de lire des histoires sur un univers qu'on adore

Et puis j'en apprends également ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par le mal Chapitre 1 : A l'Infini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: