Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cuisine et dépendances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Cuisine et dépendances   Dim 3 Mai - 12:37

Cuisine et dépendances

«Qui veut la cuisse ?»

Axandr leva la main, mais fût devancé par son voisin de droite. Il était pourtant resté à l’affût, couteau en main - depuis quand ne l’avait-il pas lâché ? -, prêt pour la prochaine distribution. Il lui semblait que cela faisait des heures qu’il s’était assis à cette table, la faim lui tenaillant l’estomac, et il n’avait toujours pas été servi.

Il détestait ça. Les dîners. Les réunions de convives, autant de pique-assiettes qui baffraient sans se soucier de l’effet provoqué sur leurs voisins affamés, engendrant dans une égale indifférence le dégoût et l’envie. Il n’aimait pas non plus les invités en eux-mêmes, des parvenus sans identité qui n’étaient plus que le contenu de leur écuelle.  Monsieur du jarret, baron des tripes, madame la comtesse des rognons fumés...

«Qui prend la langue ?»

Qu’est-ce qu’il faisait là ? Depuis combien de temps était-il assis sur son cul, à attendre qu’on se décide à lui donner sa part, pendant qu’il fouillait les restes ? Il ne se souvenait plus. Mais il détestait ça. Il détestait vraiment ça. C’est du moins ce qu’il lui semblait, jusqu’à ce qu’un grand «Boum» ne l’éjecte de sa place.

Le souffle de l’explosion éparpilla la viande, les os et les invités. Axandr atterri sur le dos. Il était toujours conscient et ne souffrait pas. Il releva la tête et s’examina, mais ne constata pas de blessure grave. Il n’avait pas lâché son couteau.

«Qui veut l’aile ?»

C’était certainement un coup des séparatistes, un attentat à la bombe dirigé contre des personnalités importantes. Peut-être faisait-il lui-même partie des cibles prioritaires ? Les séparatistes. Quels séparatistes ? Les souvenirs d’Axandr étaient confus.

Il ferma les yeux un moment, fixant dans sa mémoire l’image qu’il avait de lui-même. Puis il les rouvrit et observa son reflet dans la lame du couteau. Il se trouva vieilli, son visage émacié, la peau flétrie, desséchée. La sensation d’être piégé dans une carcasse sclérosée, rouillée et, finalement, étrangère.

«Quelqu’un prend la tête ?»

Lentement, il rassembla ses esprits, refit le cheminement mental qui l’avait conduit jusque ici. Il avait franchi l’entrée, et avait découvert une salle immense, si grande que l’on n’en voyait ni le plafond ni les murs. L’atmosphère était enfumée, presque irrespirable, et bruyante. De grands globes de lumière explosaient tour à tour et éclairaient l’endroit avec une intensité variable, quasiment psychédélique.

Il était venu en compagnie de son épouse, une évidence pour un dîner mondain. On les avait rapidement conduit devant le buffet, sur lequel reposait un grand volatile, un oiseau de proie bleu azur. Le curieux animal avait pour particularité d’être engoncé dans une carapace relativement robuste, comme un crustacé à la chair savoureuse qu’il fallait mériter.

«L’autre aile, qui la veut ?»

Axandr s’assit. Il ne savait pas où était passé sa compagne. Pour être exact, il ne savait pas qui elle était réellement. Depuis combien de temps se côtoyaient-ils sans vraiment se connaître ? Quand s’étaient-ils connus ? Comment s’appelait-elle déjà ? Il n’aurait su le dire. Il baissa les yeux sur ses propres vêtements en lambeaux, et lu son nom sur sa poitrine : Cmdt A..xand.r.



Il se redressa lentement, péniblement, étira ses longs membres qui se terminaient en faucille, puis observa les alentours. Tout n’était que chaos, comme un écho à sa mémoire et à sa perception défaillante. De grands squelettes de métal arpentaient la plaine au milieu d’immenses machines, des constructions monolithiques autour desquelles la terre explosait. Que faisaient-ils là ?

«Qui est intéressé par le bras ?»

Le commandant Axandr sortait doucement de sa torpeur. Il avait rêvé éveillé, du moins c’est ainsi qu’il interprétait les évènements. Tout n’était qu’une illusion, un grand mirage. Et il se souvenait à présent. Autour de lui, c’était la guerre. Une guerre antique, qui avait débuté aux premiers temps de sa mémoire, et qui semblait ne jamais devoir prendre fin.

Lui-même n’était pas commandant, il ne s’appelait pas «Axandr». En réalité il était... il ne s’en rappelait pas. Il n’en avait pas le moindre souvenir, et ce vide lui causait un mal-être insoutenable. Plaquant ses mains sur sa figure, il en arracha la pellicule de chair morte qui le recouvrait, cherchant désespérément son visage. Mais il n’en avait plus. Puis son regard s’arrêta sur le cadavre de l’Aigle Chasseur que ses congénères découpaient méthodiquement.

«Qui prend la peau ?»
Fin


Dernière édition par Raziel le Lun 4 Mai - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Dim 3 Mai - 19:44

L'auteur de greed runner est de retour sur le forum. C'est un plaisir de te rencontré.

Pour le texte, j'adore, au début je me demandé si c'était vraiment du warhammer 40k, après cela ma rappelé ou un marine prisonnier du nemezor zahndrekh avait assisté à un festin où aucun nécron ne mangé.

Et puis finalement j'ai compris qu'il s'agissait de dépeceur. En tout cas le texte m'a fais sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NecroBob
prétoriens
prétoriens
avatar

Messages : 2030
Date d'inscription : 09/08/2010
Age : 39
Localisation : Hossegor

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Dim 3 Mai - 20:00

Un histoire courte et plaisante à lire.

En espérant que tu nous en fasses d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3305
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Dim 3 Mai - 23:54

Un grand plaisir d'avoir ton retour officiel parmi nous !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setekh le destructeur
Destroyer
Destroyer
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 07/09/2014
Localisation : Perdita

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Lun 4 Mai - 0:44

Ce texte a une construction géniale : comme le dit Galdros, on commence par se demander si c'est du 40k ou fantasy, puis la bombe semble orienter vers des complots politiques dans un monde médiéval, le raisonnement d'Alexandr semble effectivement confirmer cette hypothèse et c'est seulemnt à la fin que l'on comprend que c'est un dépeceur (les longs membres terminés en faucilles le suggèrent déjà) et les phrases demandant "Qui veut tel morceau" prennent tout leur sens.

Bravo à toi pour ce texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Lun 4 Mai - 1:22

Bonjour à tous, merci de m'accueillir parmi vous et pour vos retours.

/\: Galdros > Plaisir partagé Galdros. Je suis content que tu aies apprécié ce récit.

/\: NecroBob > Merci pour ton appréciation. Je n'ai pas d'autre texte au programme pour le moment, mais qui sait.

/\: Farmace > Merci Farmace.

/\: Setekh le destructeur > Merci pour les compliments, je suis content que le texte t'ait donné du plaisir.

Cette histoire a été écrite sous le coup de l'inspiration et de l'insatisfaction. L'historique des Dépeceurs m'a toujours déçu car je le trouve superficiel, du gore facile. Il s'agit ni plus ni moins que de zombies. Or les Necrons sont déjà représentés comme des êtres décérébrés et impitoyables.

L'idée était donc de creuser un peu le concept, quitte à trahir l'idée originale. Je voulais notamment trouver une raison au fait que les Dépeceurs revêtent la peau de leur victime, ce qui n'est pas expliqué dans l'historique officiel.

Dans ma vision, le Dépeceur est une créature torturée, un esprit libéré de ses entraves et directement confronté à l'artifice de sa vie. Il est habité par le paradoxe de la vie mécanique, qui mêle à l'immobilisme de la mort, l'appétence de la vie.

Dépourvu d'âme, rendu fou par une faim insensée, le Dépeceur est piégé dans le temps, ne sachant plus ce qui relève du passé ou du présent, le tout se confondant dans une faim constante. Son appétit est tel qu'il agit sur sa maigre conscience, engendrant en lui le besoin de manger l'identité d'un autre pour se l'approprier un temps, raison pour laquelle il s'habille de la peau et des restes de vêtements de ses victimes.

Axandr, qui vient des seules lettres lisibles de l'uniforme du commandant Alexander, était donc l'identité usurpée d'un officier de la Garde Impériale. Des relicats de données sur les habitudes de vie des gens d'un rang similaire ont servi de base mémorielle au Dépeceur, simulant en lui les sentiments que sont la détestation, le dégoût ou l'envie, sans qu'il les éprouve réellement.

C'est ainsi que je conçois les Dépeceurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setekh le destructeur
Destroyer
Destroyer
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 07/09/2014
Localisation : Perdita

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Lun 4 Mai - 1:30

J'aime vraiment la manière dont tu imagine les dépeceurs, et elle se ressent dans le texte, elle est meilleur que "les c'tan nous ont maudits, j'ai faim, je suis conscient de ce que je suis mais je m'y complait (Cf la chute de Damnos avec Satah l'incarné, c'est une représentation mais elle est tirée de comportements humains)".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artefact
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Jeu 7 Mai - 9:33

Salut Raziel.

Très bonne petite nouvelle. Et très bien écrite.

J'adore ce côté décalé qui va si bien aux Nécrons sans pour autant les rendre ridicules. L'affrontement impossible entre leur existence désormais vide de sens et les quelques reliquats de leur vie/conscience d’avant le biotransfert.

C'est très v3 et tel que j'espérais de ce qu'aurait du être le fluff de la v5. Euh, pas sûr d'être très clair en fait ^^

J'apprécie d'autant plus le format court de cette nouvelle qu'elle me rappelle les petits textes d'ambiances dans les vieux codex. Ton récit aurait pu illustrer la page des Dépeceurs dans l'un d'eux.

J'espère que tu en écriras d'autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raziel
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1047
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 30
Localisation : Nosgoth

MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   Jeu 7 Mai - 15:30

Bonsoir Artefact,

Content que tu aies trouvé un intérêt à ce texte. Mon attrait pour les Necrons n'a jamais été un secret, pas plus que les raisons qui sont derrière. C'est selon moi la faction de 40K ayant le plus de profondeur, traitant de thématiques aussi complexes que l'Immortalité, l'homme-machine, l'identité... seuls les Eldars Noirs rivalisent à mes yeux.

Bref, oui, je fais de mon mieux pour essayer de mettre en avant ce qui sort de l'ordinaire chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuisine et dépendances   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuisine et dépendances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système du cuisine [Résolu]
» La Cuisine dans AION...
» Ratatouille : Cuisine en Délire
» Cours de cuisine Québécois pour les Moongagnien(e)s
» Cours de cuisine bretonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: