Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3324
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Dim 3 Mai - 15:07

Wulfric se trouvait avec Tenaka et Ambrosius dans l'infirmerie du vaisseau. Il souffrait de multiples contusions et son visage avait subit de nombreuses coupures durant la tempête de sable. Il lui avait été dit que le fait de ne pas avoir eu un œil, voire les deux, déchiré par l'un des nombreux éclats métalliques du sol de la planète relevait du miracle. Le médecin de bord avait sans doute raison, mais au moment de sortir, Wulfric n'avait pas même réalisé qu'il avait perdu son casque lors de son duel contre la cible. Sandro avait raison, songeât-il avec un amer amusement. Il n'était pas capable de terminer une mission avec ce casque sur la tête.

Sandro...

Le Space Wolf avait en très peu de temps après son arrivée commencé à éprouver un grand respect pour le fils de Sanguinius. Rapidement, il avait estimé qu'il était fait du bois dont on obtient les capitaines. Seulement, son aspect affable et bienveillant cachait une sombre capacité à entrer dans des phases enragées que Wulfric lui-même avait appris à considérer avec méfiance. Il était incapable d'imaginer si Sandro était parvenu à réfréner cette sombre rage qui était la sienne face aux importuns qui étaient venus interférer avec leur mission. Épuisé par l'effort, moralement instable après la perte de plusieurs camarades, puis rendu fou de haine après cette trahison d'un camp allié n'agissant que pour ses propres intérêts, Wulfric ne se faisait guère d'illusions.

A côté de lui, Ambrosius laissait la machine aux gestes automatisés réparer le trou qui avait perforé son épaule en y reconstruisant le muscle et la chair perdus. Cela allait prendre des heures...

Tenaka n'avait pas eu la chance d'avoir à simplement patienter sur une couche le temps que les cogitators et les serviteurs médicaux se chargent de lui. Plongé dans une cuve de liquides antiseptiques aux multiples vertus, il avait dû recevoir une oxygénation d'urgence, et les nombreux dégâts internes avaient été traités tout juste à temps. Ceci avait été couplé à une perte de sang affolante, et l'apothicaire de bord avait été à deux doigts de recommander la mise en champ de stase le temps qu'une équipe de soin d'urgence absolument complète puisse prendre le relais sous ses ordres.

- Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour être affirmatif, avait-il dit, mais j'ai vu des nombreuses blessures affliger les enfants de notre Saint Empereur au cour de ma carrière. Je suis presque certain qu'à peu de choses près, il fallait le placer dans un sarcophage de Dreadnought.

Wulfric avait répondu très sèchement à l'apothicaire, lui disant qu'il se moquait bien de ses suppositions et que la seule chose importante était qu'il maintienne le Mantis Warrior en vie.

- Pour cela, le plus dur est passé, avait-il affirmé sans sourciller. Mais il va falloir deux bioniques pour ses jambes, ce qui est hors de mon champs de compétences.

Wulfric l'avait sèchement congédié d'un geste de la main.

Tous étaient vêtus de simples tenues de combat, leurs armures ayant souffert d'horribles dommages qui prendraient des heures à être réparées. Peut-être des jours, avait dit le technoprêtre en charge de leur entretien.

Se levant de sa couche, le Space Wolf poussa un grognement plus animal qu'humain lorsqu'un serviteur automatisé lui signala par un message au ton sans âme ni émotions que les soins requis n'avaient pas finis de lui être administrés. Interprétant la réaction du fils de Russ comme un refus de poursuivre clair et sachant par un scan permanent que ses constantes vitales n'étaient pas compromises, la créatures mi-humaine mi-machine recula et parti afin de ranger et nettoyer le matériel qui avait été utilisé.

Lorsque Wulfric quitta la pièce, Ambrosius ne prononça pas un mot. Ils partageaient la même amertume.

***

Il franchit la porte aussitôt que celle-ci s'ouvrit dans un sifflement pneumatique au son familier. L'interrogateur était dans les restes de sa tenue militaire, endommagée par des tirs qui n'avaient pas suffit à en compromettre l'intégrité ; Sandro et les autres avaient sans doute assuré leur travail de protection avec une efficacité admirable pour qu'Azador n'ait pas eu à souffrir la moindre blessure.

L'interrogateur furibond faisait face à l'écran principal des consoles de communications de la passerelle de commandement. Il se devinait malgré ses efforts pour avoir l'air détaché qu'il fulminait comme jamais.

- Je vous répète que vous interférez avec une mission directement donnée à la Deathwatch par le Seigneur Inquisiteur Talaran en personne, autorité suprême sur tout le secteur Valanfren ! Vous détenez deux des membres de l'équipe mise au service de cette mission ainsi qu'un objet nous revenant de plein droit ! Si vous persistez à me répondre des inepties plus grosses qu'une supernova vous devrez en souffrir les conséquences !
- Négatif, interrogateur. Notre présence dans ce secteur ne regarde que nous et il vous faut noter que ce n'est que par un soucis marqué de notre part d'assurer des relations harmonieuses entre nos ordres que nous consentons à ces discussions stériles. La navette contenant votre homme et votre soit-disant colis a été sauvée in extremis par nos adeptes. Je vous répètes qu'elle était vide de tout "caisson" et que seul le Space Marine catégorisé Blood Angel était présent à bord. Il s'est jeté sur nous sitôt la navette endommagée ramenée dans nos hangards et a mis à morts dix-sept de nos skiitaris avant d'être maîtrisé. Avoir dû le blesser même légèrement est source de terribles regrets pour l'Archimagos Veneratus mais le choix ne nous a pas été laissé.
- Ici le capitaine Wulfric des Space Wolf, intervint alors le nouvel arrivant sans attendre. Vous allez à présent m'écouter très attentivement. Je me moque de savoir pour qui vous travaillez et quelles raisons vous ont poussé à venir jusqu'ici. On m'a affirmé que deux de mes hommes étaient sur votre poubelle géante avec ce pour quoi je suis venu ici. Alors, par Russ vous allez nous les renvoyer immédiatement, et je jure sur l'Empereur aimé de tous que j'oublierai votre existence. Refusez, et mourrez.

Il n'y eut pas de réponse pendant quelques secondes, puis l'écran afficha enfin une image là où ne se trouvaient auparavant que quelques parasites. La voix masculine de l'officier de communication qui s'était adressé à eux avait disparue.

Au centre de l'écran se tenait une silhouette fine et parfaitement apprêtée dans un uniforme d’apparat sans doute brossé et épousseté du matin-même. Une jeune femme aux cheveux bruns ramenés en arrière dans un chignon discipliné se tenait devant eux, l'air sévère, les bras ramenés dans le dos. Son attitude altière était celle de la noblesse contrariée, et Wulfric constata rapidement qu'Azador semblait plus enragé que jamais à la vue de cette interlocutrice.

- Capitaine Wulfric, c'est un grand honneur, commença-t-elle sur un ton qui démentait cette affirmation. Je regrette simplement que ces circonstances malheureuses soient le contexte de notre rencontre.
- Cesse tes sarcasmes Drusille ! hurla Azador en perdant toute contenance. J'avais deviné que tu étais derrière ce coup de poignard depuis que j'ai vu ce foutu vaisseau ! Tu vas immédiatement...
- Toujours aussi emporté, interrogateur, répondit-elle sur un ton égal. N'ai aucune crainte : sitôt soigné, nous vous rendrons votre homme avec votre navette Arvus pauvrement rafistolée. Quant au reste je n'ai rien à ajouter, si ce n'est que je n'ai aucun ordre à recevoir de toi. Je serais très bientôt nommée inquisitrice et tu ferais donc bien de commencer à intégrer cette nouvelle donnée.
- L'aide de son grand ami le nouvel Archimagos Explorator et pareil titre pour une incompétente de ton acabit, provoqua l'interrogateur, je suis curieux de savoir quel service tu as bien pu leur rendre en échange. Une ancienne catin de Valpurga Secundus n'oublie jamais ses réflexes à ce qu'il semble.
- Cette discussion ne mène à rien, dit-elle en prenant un air dépité, et mes hommes et moi avons du travail. Nous allons effectuer un saut Warp d'ici quelques minutes puis nous vous enverrons un message astropathique avec les coordonnées nécessaire à la récupération de votre homme et de la navette, comme cela a été annoncé.
- Est-ce tout ce que vous avez à dire ? demanda Wulfric dans une menace implicite.
- Non, dit-elle en souriant imperceptiblement, vous devriez regarder vos senseurs.

Puis la communication fut interrompue.

Quatre seconds plus tard, divers voyants d'alerte s'allumèrent et leur signalèrent des vaisseaux hostiles en approche. Ils arrivaient de la planète et faisait montre d'une célérité stupéfiante.

- Un croiseur léger de classe Shroud en approche ! cria un officier en lisant ce que sa base de donnée lui indiquait. Il est escorté par quatre Raiders de classe Jackal et trois autres de classe Dirge ! Ils sont en approche rapide ! Trop rapide !
- Manœuvre d'évitement et concentration de toute la puissance dans les réacteurs ! Ignorez nos boucliers !
- Monseigneur, ils seront à portée de tir avant que tout saut Warp ne soit possible.
- Ordre confirmé ! rugit Azador ! Calculez moi un saut aussi vite que possible et faites tout ce que vous pouvez pour nous faire esquiver leurs attaques !
- On ne parviendra pas à les prendre de vitesse !

Wulfric n'intervint pas. Il avait lu les rapports. Il savait que les armes des vaisseaux Nécrons pouvaient passer à travers les boucliers sans les toucher pour directement frapper la coque de leurs cibles. Concentrer l'énergie les réacteurs pour gagner en vitesse et en manœuvrabilité était la chose à faire. Le Space Wolf n'avait guère d'expertise dans les combats spatiaux, aussi partit-il chercher son armure et ses armes en prévisions d'un éventuel abordage.

Infiniment plus résistant et lourdement armé, l'Arche Mechanicus se considérait comme à l'abri. Du reste, Azador savait que lorsque cette titanesque relique était présente, une flotte complète du Mechanicum lui servant d'escorte n'était jamais loin. Angoissé, il remit son casque et fixa avec appréhension l'escadre Nécron foncer vers son vaisseau. Les artilleurs reçurent des ordres et armèrent les canons de tribord.

- Quelque chose ne va pas...

Cette pensée avait été formulée à voix basse, mais toute la passerelle de commandement avait pu l'entendre, eu égard au silence de cathédrale qui y régnait dans l'attente des premiers impacts.

- Capitaine, demanda Azador, est-ce qu'on enregistre un ralentissement de la flottille ennemie ?
- Négatif, monsieur. Ils maintiennent une vitesse constante.
- Mais cela n'a pas de sens, enfin ! A cette vitesse ils vont nous éperonner et cela n'a jamais fait partie de leurs tactiques ! Sans parler des dégâts qu'ils risquent lors de nos tirs à courte portée et de ceux qu'ils vont subir à l'impact.
- Dix sept secondes avant la collision !
- Feu à toutes les batteries ! tonna le capitaine sans attendre d'instructions.

Le vaisseau entier trembla sous la libération des décharges énergétiques. Chaque serf, chaque serviteur, chaque officier et chaque guerrier eut le loisir de sentir la vibration parcourir le vaisseau inquisitorial comme s'il était agit d'un tremblement provoqué par le rugissement d'une bête passant à l'attaque. Les batteries secondaires libérèrent des volées entières de munitions solides dont la masse totale représentait plusieurs tonnes. Pas une seule ne fit mouche.

Arrivés à moins de deux-cent-mille kilomètres du vaisseau inquisitorial, la flottille Nécron au grand complet avait entrepris l'impensable, et Azador comprit.

Virant soudainement de bord, dans une synchronicité parfaite, les vaisseaux Xénos effectuèrent une manœuvre que les lois de la physique auraient dû rendre impossible : malgré leur vitesse faramineuse, ils contournèrent par le dessous le Destroyer de classe Cobra qu'occupaient Azador et les restants de l'escouade qui lui avait été confiée.

Ignorant totalement le Cobra, ils ouvrirent alors le feu sur l'Arche Mechanicus. Celle-ci, bien que sur le pied de guerre, n'avait pas anticipé pareille manœuvre, et vit certaines de ses batteries d'armes exploser ou divers dégâts être creusés en surface. La structure du vaisseau titanesque était loin d'être compromise et les dégâts qui auraient sans doute été catastrophiques sur une cible plus petite ne furent pas déterminants. Les tirs de représailles du vaisseau de l'Archimagos furent en revanche proprement terrifiants et plusieurs vaisseaux Nécrons furent vaporisés à l'impact.

C'était limpide, pensa l'interrogateur. Ils ont certainement captés nos communications pendant que leur flotte quittait les souterrains cachés, puis on logiquement déduits que nous étions alliés, ou que nous n'étions tout du moins pas ennemis. Ils se sont servis de nous pour réduire la distance en faisant penser à une approche directe et ont profité de leur manœuvrabilité pour s'en prendre à ceux qu'ils savent avoir leur chef. Pour peu qu'il y ait eu le moindre doute, nous savons qu'ils mentent ! Bon sang, ces damnés Xénos ont déduits que nous leur offrions un couvert sur un angle d'approche idéal car nous bloquions les lignes de tir d'un côté tout en limitant la visibilité directe de l'autre. Ils sont vraiment terrifiants.

- Nouveau vaisseau en approche de l'Arche, seigneur Interrogateur ! C'est un... Par l'Empereur, c'est un classe Scythe !

Azador reporta son attention sur les écrans et lu le flux de donnés reçu, confirmant l'affirmation du capitaine. Les écrans à longue distance affichaient effectivement la silhouette effilée à l'apparence trompeusement fragile. Assez rares, ces terribles vaisseaux Nécrons étaient capables d'en remontrer à presque tout ce dont l'Imperium disposait exception faite des plus gros vaisseaux. L'Arche Mechnicus était largement capable de gérer les classe Scythes, mais pris au dépourvu par cette arrivée soudaine s'effectuant du côté inverse à celui duquel la flottille Xénos était arrivé, cela compliquait l'affaire.

Toute la passerelle de commandement put voir le vaisseau effilé libérer par sa proue en forme de croissant un rayon destructeur qui brilla, comme un soleil libéré de sa forme, dans le vide glacé de l'espace. Celui-ci percuta l'Arche avec une terrible violence, et des plaques de métal fondus finirent par se détacher sur le côté tribord. Puis, dans une explosion de couleur violette et pourpre aux tons maladifs, un portail Warp s'ouvrit soudainement, engloutissant l'Arche qui s'avança avant de s'y engouffrer, y disparaissant.

- NON ! hurla Azador enragé ! mais il était trop tard. Ils étaient seuls, et la flotte Nécron n'avait plus qu'eux à viser.

***

Il avançait dans les ombres, dissimulé, discret comme le chasseur patient guettant la proie trop confiante. Il circulait parmi les tuyaux et les câblages des plafonds immenses et des voutes en ogives qui auraient dû fournir une luminosité artificielle suffisante pour qu'un observateur attentif puisse le voir. Mais le voir n'était pas possible. L'entendre non plus, cette capacité presque surnaturelle qui était la sienne lui permettant de passer outre les sécurités dissimulés dans les capteurs, les détecteurs, et les systèmes sécurisés qui avaient été placés jusque dans ces passages improbables.

Il sentit le vaisseau vibrer et reconnu les sensations envoyées à son corps exceptionnel comme l'entrée en contact avec cette abomination appelée Warp. Sans perdre sa concentration parfaite, il articula dans son esprit froid et méthodique une pensée, simple, et claire.

Cibles prioritaires : identifiées. Statut : en chasse.

Puis il s'avança de nouveau dans les ombres, disparaissant complètement.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits


Dernière édition par Farmace le Sam 16 Mai - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasquit
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Dim 3 Mai - 15:46

Que de rebondissement dans ce texte Wink C'est toujours aussi intéressant, bien évidement et on se demande qui est le dernier personnage apparu ^^ Mais hélas on ne sait toujours pas ce que veux faire l'un ou l'autre camp avec ce seigneur nécron rahh ^^ Du coup, vivement la suite!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Dim 3 Mai - 19:58

Il me fait beaucoup pensé à un raven guard, pour le coté furtif. Je ne me souviens plus s'il y a un membre d'un chapitre descendant de corax dans le groupe.

Si oui je suppose qu'il c'est caché pendant que le blood angel se faisait capturé et qu'il à infiltré l'arche.

Sinon comme d'habitude (mais sans être lassant), c'est très bon et on attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickail
Scarabée
Scarabée


Messages : 37
Date d'inscription : 28/01/2015

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Dim 3 Mai - 22:26

Je plussoie mes prédécesseurs, c'est toujours aussi bon, toujours autant accro, et je veux toujours autant la suite Very Happy

Mets une raclée à cette infâme interrogatrice! Tu l'attrapes par les cheveux et la traine dans la poussière (mdr)

Est ce qu'ils veulent détourner le lien que le seigneur nécron a avec ses troupes pour en prendre le contrôle eux mêmes et les lancer contre les tyranides ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3324
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Dim 3 Mai - 23:24

Merci beaucoup de vos commentaires à tous les trois. J'ai de la chance d'avoir des lecteurs aussi enthousiastes ^^

Pour savoir quel était le plan impliquant le seigneur Nécron il va falloir attendre encore un peu, ce ne sera dévoilé que vers la fin de l'histoire, je pense que ça va vous plaire ^^

Galdros : la réponse à ta question est dans l'un des chapitres précédent Wink

Mick : si je suis parvenu à directement te faire détester Drusille, c'est que j'ai réussi mon coup ^^ Il faut toujours un méchant détestable dans une bonne histoire, mais on en apprendra plus sur elle dans le chapitre suivant car il va y avoir pas mal d'explications mais je vous rassures : pas que de la parlotte ! ça va aussi bouger !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucanoptek
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 17
Localisation : Bretagne Cote d'Armor

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Lun 4 Mai - 8:04

Alors la mec bravo,juste bravo pour la qualité de tes récits et pour ta fidélité auprès de tes fans (c'est nous ! cheers )
Sinon on parle de"- Un croiseur léger de classe Shroud" et "quatre Raiders de classe Jackal et trois autres de classe Dirge" ou bien "Par l'Empereur, c'est un classe Scythe !"c'est quoi comme vaisseaux ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3324
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Lun 4 Mai - 8:18

Tout d'abord merci pour ton commentaire et ensuite, mais mon cher Lucanoptek, ce sont les vaisseaux de la flotte Nécron bien sûr ! Du moins, ceux qui ont été rencontrés par des vaisseaux impériaux ayant survécu pour le raconter Wink

Ils ont été classés mais si tu veux te renseigner sur le sujet voici un lien très instructif (j'adore les flottes Nécrons, si j'avais au moins un adversaire de garanti je jouerais surement à Battlefleet gothic).

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Flotte_N%C3%A9cron

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucanoptek
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 17
Localisation : Bretagne Cote d'Armor

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Mar 5 Mai - 0:10

Ils se trouvent que j’étais déjà tombé dessus mais je pensais que c'était un fans qui les avaient inventés,merci pour le liens ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mesmero
"Le Roi Silencieux"

avatar

Messages : 3077
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Mar 5 Mai - 0:16

non c'étais leur désignation à BFG (ou il y avait marqué en gros dessus "que pleurent les eldars!"...).  J'ai testé plusieur fois BFG avec de l'impériaux  (juste des vaisseaux/jeton d'autre jeu en count as). c'est pas mal mais ça demande beaucoup d'organisation et le GBN est bordelique dans l'organisation des armées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://necrons.forumactif.com
Artefact
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Jeu 7 Mai - 21:55

Ca se suit sans se ressembler.

Le Space Wolf avait, en très peu de temps après son arrivée, commencé à éprouver -> petite virgule pour rendre la phrase plus légère

le vaisseau inquisitorial comme s'il était agit -> "s'il s'était agi"


Je viens de passer de petits combats haletants à une bataille spatiale pesante. Le changement de rythme est le bien venu. En tant que lecteur, ça me fait une pause après la lecture des chapitres précédents. Et en même temps je suis resté en immersion complète tout le long de ton texte.

Marrant, nous quittons les souterrains d'un monde mécanique pour finalement arriver dans les coursives d'un vaisseau du Mechanicus après un bref passage dans le vide!

Pour le moment, l'inquisitrice en devenir me laisse perplexe. Bien que collant parfaitement avec le profil des inquisiteurs et le sexisme concernant les femmes dans Warhammer 40K, je la trouve un peu trop caricatural "la vile ambitieuse bonnasse".

Attention, c'est pas une critique hein, tu reprends parfaitement les références de 40K (pour le coup celles que j'apprécie le moins dans cet univers), j'espère juste, tout comme tu l'as fait pour les Space Marines, que tu vas approfondir ce personnage, le rendre plus dense, afin qu'il ne reste pas seulement un simple méchant parce qu'il est méchant.

Ah et sinon que du bon, ta maîtrise de la narration est incroyable.

Merci Farmace!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3324
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Ven 8 Mai - 3:29

Voila qui me rassure, j'avais peur que ce chapitre ne soit pas bien en termes de mise en scène et ne parte un peu en tous les sens.

Je suis donc vraiment content que tu ais apprécié, toi et les autres vous me rassurez ^^

Je craignais vraiment que l'ambiance un peu lourde et plus lente d'une bataille spatiale ne soit mal mise en avant par rapports aux combats intenses et nerveux de la crypte, mais si le changement de rythme te convient j'en suis d'autant plus heureux et rassuré ^^

Et pour l'Inquisitrice on en saura plus sur elle, oui, mais sera-t-elle "bien" développée, ce sera à vous de me le dire ! Wink

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson First
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 69
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 16
Localisation : genève

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Lun 2 Mai - 4:24

Rien à dire. Vraiment pas mal. Sa serais marrant que cette inquisitrice se soye perdu dans le Warp ^^

À pars cela. GÉNIAL comme d'habbitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3324
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   Lun 2 Mai - 7:40

Et merci à toi une fois encore ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par le Mal Chapitre 13 : Les ombres et les rouages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Le Règne des Ombres : Chapitre 6
» Chapitre 1-4: La mise à jour Ombres et lumières
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: