Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par le mal Chapitre 25 : Broyés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Sam 24 Oct - 15:40

Se trouver en ce lieu était une expérience incomparable, dans le pire sens que le terme pouvait avoir.

Un bruit sourd ininterrompu grondait dans les entrailles du vaisseau comme une alarme vibrante et étrangement discrète, tenant plus de la résonance d'une corne de guerre d'un âge ancien que d'une sirène hurlante. Le sol, humide et spongieux, émettait des sons gargouillant et glaireux à chacun de leurs pas. Malgré les filtres de leurs casques, une odeur fétide envahissait leurs respirateurs qui parvenaient tout juste à empêcher que les spores d'une brume malsaine ne viennent encombrer leurs voies respiratoires. Azador, revêtu d'une armure de Karskrin toute neuve, avait directement enclenché les systèmes de fermeture hermétique. Sur le plan respiratoire, il était comme dans un scaphandre, ce qui lui laissait, au mieux, quelques heures d'autonomie.

Quelques heures.

Donc, plus qu'il n'en aurait jamais besoin ici bas.

Les sept Astartes avaient formé un périmètre défensif autour de la carcasse de leur Thunderhawk dans lequel le caisson se trouvait toujours. Pour l'instant, rien de plus menaçant que le lieu lui-même ne s'était manifesté.

- Senseurs ? demanda Wulfric à son escouade.

- Perturbés à 14% , répondit doctement Nolt. Nous captons étonnamment mieux que dans la crypte Nécron.

- Après avoir creusé un rectum supplémentaire de la taille d'un Thunderhawk dans la grosse dame, je subodore que c'est normal, ironisa Ryanor.

- La brèche dont tu parles s'est déjà refermée, commenta Tenaka. Cette chose guérit vite.

- Plus que toi ?

- Tu sais bien que c'est impossible. Mon métabolisme vous ferait presque passer pour des mortels.

- Ton métabolisme a désormais deux pieds de chaise en guise de guiboles.

- Il fallait bien que je m'abaisse à votre niveau. Pour travailler en bonne intelligence avec une escouade pareille...

- "Les meilleurs de l'Empereur", commenta Gregor. Si cette escouade est représentative des autres, l'Imperium sera mort dans six mois.

- Etais-je compté dans ce calcul ? demanda Azador en prenant un timbre de voix feignant l'innocence.

- Non, répondit Gregor d'un ton calme. Si toi et tes plans étiez compté dans ce calcul, je me serais exprimé en minutes.

L'escouade au grand complet partit dans un grand rire franc, dont chacun savait que ce serait probablement le dernier. La frivolité de cet instant était rafraichissante plus que quiconque dans l'escouade n'aurait su l'exprimer. Ce rire, simple et honnête, partagé par des frères d'armes soudés jusqu'à l'ultime sacrifice, était fait de la matière qui compose les liens les plus solides. L'interrogateur se sentait plus heureux qu'il ne l'avait jamais été, simplement parce qu'il en faisait partie.

- Mouvement à 15 heure, les interrompit Nolt.

Tous préparèrent leurs armes. L'écho du dernier rire s'estompa dans la caverne vivante du Béhémoth de chairs et de muscles.

***

- Amenez nous aux coordonnées 1-17-0-29

- Nos solutions de tir ne seront pas optimales à cause du champ d'astéroïdes, mon capitaine.

- Les leurs non-plus, et ils sont deux fois notre nombre. Nos timoniers savent que tout va dépendre des canons de flanc.

- Les torpilles seront inutilisables à si courte portée.

- Nous les tirerons au dernier instant. Tenez vous prêts.

Partout, dans les divers vaisseaux de la flotte humaine, des ordres similaires étaient donnés, patiemment analysés par les officiers en second dont le rôle était d'être les yeux que le capitaine se devait d'utiliser avec une acuité tactique irréprochable.

Un calme trompeur semblait régner sur les diverses passerelles de commandement, mais l'observateur attentif pouvait deviner la tension dans les gestes, la sueur au creux des nuques, les gorges asséchées par la tension... Supposément, la Barge de Bataille Salamanders seule devait faire exception. Par essence, n'ignoraient-ils pas la peur ?

- Combien de temps avant d'être à portée de tir maximale ? demanda le commandeur en charge d'une nef légère.

- Environ six minutes, mon commandant.

- "Environ" ?

- Certains de leurs vaisseaux de tête décélèrent puis semblent reprendre leur mouvement normalement. Les données sont très instables.

- On les fait hésiter, dit le capitaine avec un sourire ironique. Ils ignoraient que le Ghost of Luna serait présent.

- Tirs de Spores Mines ! alerta l'un des officiers en charge de contrôle des radars. Ils saturent le champ d'astéroïdes de projectiles vivants !

- C'était à prévoir, marmonna le vieil officier dans sa barbe.

- Vos ordres, mon commandant ?

- On s'en tient à la tactique arrêtée par Dac'Tyr. On passe par en dessous et on ouvre le feu, de toutes les armes dès qu'on a une trajectoire viable pour nos torpilles.

- Nous allons être en avance sur ceux censés passer au dessus, commandant.

- Qu'ils se grouillent, par le Trône ! Notre "mâchoire" doit être parfaitement synchronisée !

***

- Genestealers ! hurla Gregor en ouvrant le feu de son Fulgurant situé sur sa main gauche.

L'obscurité était presque total au sein du vaisseau Tyranide. De fait, les seules sources de lumière étaient les lentilles des casques de l'escouade présente. Les Astartes utilisaient leur détecteur de chaleur pour parvenir à déterminer quelles cibles étaient en mouvement. Azador, de son côté, s'efforçait de repérer les zones d'arrivée des nombreux ennemis. Il avait pour mission d'y tirer des fusées éclairantes afin que ces couloirs puissent être aisément pris pour cible.

Le champ bleuté de la hache énergétique de Wulfric décrivait déjà des arcs de cercles montrant à ceux qui ne l'auraient pas réalisés que certains éléments isolés parvenaient à passer entre les tirs que l'escouade délivrait. Pas un seul ne parvint à prendre de vitesse le fils de Russ.

- Toutes les zones d'entrée sont éclairées ! hurla Azador en lâchant son lance-tube fait pour être chargé de fusées de détresse au phosphore. Arrosez les !

- Je rêve ou le mortel nous donne des ordres ?! cria Ryanor par dessus le tumulte des armes.

- Je suis toujours le chef de mission, répliqua l'Interrogateur en s'emparant de son pistolet Bolter de duel pour immédiatement faire éclater la tête d'un des monstres fait de chitine et de griffes.

- Fermez vos labres ! cria Wulfric en prenant sa hache d'une seule main pour reprendre son Bolter et arroser l'une des entrées, emportant d'une volée une dizaine de monstres. Vous avez oubliés où nous sommes ou quoi ?!

- Le capitaine est plus sérieux que nous ? fit mine de s'étonner Gregor. C'est vraiment la fin de cette galaxie telle que nous la connaissions...

- Il en arrive de derrière ! les interrompit Ambrosius. Une paroi close s'est aménagée en tunnel d'arrivée !

- Nolt, avec moi ! hurla Azador ! J'ai une idée !

- Nous sommes sauvés... marmonna Gregor

- Il en arrive de partout, cria Sandro ! Nous ne pourrons jamais atteindre Horus ainsi ! Il faut condamner ces couloirs un à un !

Immédiatement après, une langue de feu d'une vingtaine de mètres de long envahit le couloir nouvellement formé pour noyer ses arrivants, une centaine d'Hormagaunt tassés et trop rapprochés pour pouvoir s'échapper. Ils hurlèrent atrocement et les quelques uns qui parvinrent à sortir du tunnel s'écroulèrent quelques secondes plus tard, à une dizaine de mètres de la carcasse du Thunderhawk.

Nolt revint et délivra des tirs à l'endroit qui était son poste, efficace et mécanique comme son chapitre lui avait enseigné à le faire.

- Qu'as tu fais ? Où est le mortel ?

- Il avait repéré une lance-flammes lourd dans la réserve du Thunderhawk. Je lui ai improvisé un pivot et j'ai relié le tuyau au réservoir de prométhéum du transport. Il a de quoi tenir le couloir tout seul un petit moment.

- Malin... commenta sincèrement Wulfric.

- C'est son idée, répondit laconiquement le Son of Medusa.

- Quels sont les risques que ça lui explose dans les mains ?

- Difficile à estimer.

- Il en arrive d'autres, commenta calmement Ryanor.

Tous rechargèrent leurs armes et adoptèrent une posture défensive. Jusqu'à présent, les Tyranides n'avaient fait que tester la résistance des intrus. Les vrais combats étaient loin, très loin d'avoir seulement commencé.

***

- Les senseurs sont saturés ! Que disent les sentinelles ?!

- La cible principale est touchée et désemparée ! Il suffirait d'une torpille pour l'achever !

- Négatif ! S'il ne combat plus ignorez le !

- Trois autres Ruches Mineurs volent vers nous à vitesse d'éperonnage !

- Manœuvre d'évitement par le bâbord ! Coordonnées...

- On ne peux pas ! Ils arrivent aussi par... Des tentacules ! Par le Trône, non ! Ils enserrent le vaiss...

***

- Nous avons perdus la frégate de classe Sword "Pride of Luminia". Deux Cobras interviennent pour achever la cible marquée "24" mais... Ils ne sauveront pas le Firestorm désemparé à temps.

- Que donne le rapport total des pertes ? répondit laconiquement l'amiral en consultant en même temps une nouvelle tablette de données.

- Dix Sept frégates ne sont plus en état de combattre pour le moment. Le Liberty of Hutark a refusé de se désengager et commet un carnage sur l'aile droite supérieure mais il ne va pas tenir longtemps. Les mouvements ennemis suggèrent qu'ils veulent encercler les deux Retribution. Les chasseurs tombés sont au nombre de...

- Laissez tomber les chasseurs, ils ne feront pas la différence.

- Doivent-ils poursuivre leur opération de harcèlement ?

- Tant qu'ils le pourront, mais à l'instant où le champ d'astéroïdes aura été franchi je veux un repli général pour qu'ils escortent nos plus grandes pièces d'artillerie.

- Quand... Quand quel camp aura franchi le champ d'astéroïdes, amiral ?

- L'Empereur seul le sait, marmonna le vieil homme.

***

C'était l'enfer.

A l'intérieur de la salle où reposait la carcasse du Thunderhawk, les Xénos s'étaient mis à attaquer de façon nettement plus massive. Le flot d'aliens insectoïdes était une marée pratiquement ininterrompue révélant que les intrus avaient secoué la ruche plus qu'ils ne l'aurait souhaité.

Armé de son lance-flammes, Azador était sans doute celui qui en avait tué le plus grand nombre. A présent qu'il était vide, les réservoirs pourtant énormes du Thunderhawk ayant été mis à profit jusqu'à la dernière goutte, il ne doutait pas qu'il allait bien vite être rattrapé.

Un énorme Tervigon s'était présenté à eux en avançant d'un pas lourd et inexorable, tel un Dreadnought de chair et de griffes. Le Hammer of Dorn avait profité de son rythme lent pour l'aveugler d'une rafale de Bolts avant d'abattre sur lui son poing énergétique à trois reprises en plein milieu du crâne. Il avait été violemment repoussé d'un coup d'une de ces griffes gigantesques avant de voir Ryanor envoyer un Bolt Inferno droit dans la brèche ouverte dans la boite crânienne du monstre. Celle-ci avait vu son arrière exploser dans un écœurant mélange de chitine, de sang et de cervelle. La  mort de cette créature synapse avait perturbé les plus petits organismes, ce qui leur avait laissé un court répit.

Nolt s'était alors rué sur la voie d'entrée principale des Tyranides pour y déposer quelque chose et le dissimuler sous une pile de cadavre, avant de revenir à son poste, juste à temps pour recharger son Bolter de Bolts de type Inferno et accueillir de nouveaux arrivants d'une salve bien placée. Personne ne l'interrogea sur la nature de ce qu'il avait dissimulé.

- Plus de munitions ! cria soudainement Gregor.

- C'est mon dernier chargeur, répondit Wulfric en abattant trois nouveaux Genestealers de rafales à la précision incroyable même pour des critères Astartes.

- Attrape ! cria Ryanor à l'attention du Hammer of Dorn, lui lançant à l'instant même deux chargeurs de Bolts, dont un de type Feux d'Enfer. Ils m'encombraient de toute façon.

Puis joignant le geste à la parole, il arma ses griffes énergétiques et se jeta en avant.

De son côté, Ambrosius avait fait preuve d'une rigueur digne de son Primarque, abattant autant de créatures possibles au tir tout en tentant de garder quelques munitions pour des situations d'urgence.

Sandro, lui, avait depuis le début oublié toute subtilité. Il avait fait don de toutes ses munitions aux autres pour ne combattre qu'à l'aide de ses deux glaives énergétiques.

Ses mouvements furieux, rapides comme l'éclair, avaient fauché les aliens dans une tempête de lames parfois ponctuée de coups de pieds assez puissants pour tordre l'acier comme de l'aluminium. Son armure noire présentait désormais majoritairement la couleur du métal et de la céramite nus tant elle avait reçue de griffures. Plus rien ne semblait pouvoir le retenir.

- HORUS !!! avait-il hurlé de toute ses forces avant de s'enfoncer dans un couloir infesté comme s'il s'était agit d'un simple parcours d'obstacles.

- Sandro ! s'était exclame Wulfric. Reviens !

- Protégez la bombe avec laquelle nous allons faire sauter cette barge ! Je m'occupe du traître !

- Sandro !

- Laisse le, capitaine, dit Ambrosius d'un ton désolé. Il n'y a plus rien à faire.

- Maudit sois-tu ! répliqua le Space Wolf avec une rage sincèrement peinée dans la voix.

Tenaka qui n'avait rien perdu de la scène fit remarquer qu'un grand nombre de signaux arrivait par le couloir principal. Une véritable nuée de termagants arriva, accompagnés par une dizaines de Guerriers Tyranides qui restaient prudemment en retrait. Les Xénos s'arrêtèrent à une distance raisonnable et commencèrent à tirer leurs munitions vivantes sur les meilleurs hommes dont l'Empereur disposait dans cette terrible époque.

Les Guerriers franchirent doucement la ligne du couloir et armèrent comme un seul homme leurs canons à venins situés au niveau de leur torse.

Nolt ne leur en laissa pas le temps.

Faisant jouer une télécommande munie d'un unique bouton, le Son of Medusa déclencha la terrible charge de démolition, usuellement destinée à abattre un immeuble, qu'il avait dissimulée plus tôt. Le souffle fut terrible et la déflagration envoya valser plus d'une centaine d'aliens sur des dizaines de mètres à la ronde, pour la plupart en plusieurs morceaux. Les dix Guerriers furent balayés d'un même coup, car ils étaient placés au centre de l'explosion. L'écho psychique de la perte de toutes ces créatures synapses se fit immédiatement ressentir car les autres créatures inférieures qui continuaient d'arriver s'effondrèrent et adoptèrent des comportements incohérents de façon aussi brutale que soudaine. Certains commencèrent même à se battre entre eux. Ils furent achevés sans pitié.

- Tout le monde est vivant ? demanda Wulfric qui avait déjà la réponse à cette question.

- Je suis presque sourd, répondit Azador. A part ça...

- Plus de munitions.

- Idem

- A sec également mon capitaine.

- On ne tiendra plus longtemps à ce rythme, commenta doucement le fils de Russ.

Il énonçait une vérité malheureusement évidente. L'épuisement les gagnait déjà après des combats aussi intenses, et leur physionomie surhumaine avait été la seule chose leur permettant de ne pas épuiser l'intégralité de leurs forces dans la seule défense de leur vie, sans parler de celle du caisson.

- Cela fait combien de temps ? demanda l'interrogateur en profitant de ce très bref répit.

- Environ 6 minutes, répondit patiemment Tenaka.

- Quoi ?! Cela fait au moins une heure que...

Azador ne put terminer cette phrase. Personne en ce lieu n'aurait pu parler de toute façon. Même pour Wulfric, l'arrivée d'un Maître des Essaims était une chose impressionnante.

Il avait un glaive énergétique profondément planté dans le flanc. Là où auraient dû se trouver quatre bras, il n'y en avait que trois, l'un d'eux tranché net.  Le corps sans vie de Sandro était planté sur le glaive d'os de l'un d'eux.

L'Esprit de la Ruche avait perdu patience

***

- Le Retribution Armae of Terra est en flammes ! Nous perdons trop de terrain !

- Le Dictator est en perte de vitesse, mon amiral ! Il va bientôt être submerg...

Ce mot fut coupé quand le cuirassé de classe Oberon fut violemment frappé d'une salve à courte portée.

- La Barge de bataille du Commandant Dac'Tyr vient à notre aide, monseigneur.

- Le Retribution en a davantage besoin  bon sang ! A quoi pense le Seigneur des Cieux embrasés !?

- Sans vous la flotte risque d'être coupée en deux, amiral.

- Quel est le ratio de pertes ennemies comparé aux nôtres ?

- Nous avons tué une fois et demie ce qu'ils nous ont infligé.

- C'est insuffisant ! Même si nous leur faisions deux fois plus de pertes nous ne parviendrions qu'à arracher un statut quo !

- Vingt trois chasseurs de plus ont quitté les hangars de réserve.

- Dernière torpille cyclonique lancée !

- Brèche dans les couloirs numéros... Par tous les...

- Exprimez vous lieutenant !

- Mon amiral, des signaux... Ils ne correspondent à rien que... Il y en a des centaines...

L'amiral s'empara de la tablette de données qu'on lui apporta prestement, puis il blêmit.

- Que faisons nous, amiral ?

Il ne put répondre immédiatement. Il n'en savait rien.

***

Pratiquement toute l'escouade était au sol.

Le Maître des Essaims avait perdu un bras supplémentaire lorsque Wulfric l'avait assaillit, mais il l'avait repoussé en l'envoyant voler contre la carcasse du véhicule avec une force telle que la céramite de son armure s'était fendue.

Tenaka avait encaissé un tir d'un Zoantrhope nouvellement apparut, qui par bonheur lui avait tiré dans la jambe droite. Son bionique d'acier avait résisté à l'impact, lui sauvant probablement la vie, mais le choc l'avait lui aussi projeté à plusieurs mètres.

Ryanor était aux prises avec plusieurs Genestealers et ne parvenait pas à les prendre de vitesse. Il combattait plus pour sauver sa vie que pour vaincre à présent.

Armé de son Marteau-Tonnerre, Nolt avait vaillamment tenu contre pas moins de trois Lictors, abattant les deux premiers avec une efficacité toute mécanique, avant que le troisième n'esquive un coup qui aurait sans doute été mortel, pour mieux lui perforer l'épaule et une partie du torse.

Ambrosius, de son côté, livrait un duel acharné contre un Genestealer Alpha. L'épuisement et le sentiment que la fin approchait ne jouaient pas en sa faveur.

Gregor, enfin, était aux prises avec des centaines de Voraces qui l'assaillaient de tous les côtés, le recouvrant presque entièrement.

Donnant tort à la prévision de Wulfric, Azador était celui qui s'en sortait le mieux : son faible potentiel de menace avait été dûment noté par le Maître des Essaims, et de fait, presque aucune créature ne s'était tournée vers lui. Il n'était pas dupe de son sort pour autant.

Wulfric regarda avancer la titanesque créature qu'il n'était pas parvenu à vaincre, tout en se levant péniblement.

- As-tu remarqué, mon frère ? demanda le fils de Russ à voix haute. Je n'ai pas perdu mon casque cette fois-ci.

Le cadavre de Sandro pendait sur la lame de chitine où il avait été planté, secoué comme un pantin de chair et de céramite. Wulfric puisa en lui la rage ancestrale des enfants du Croc, et, s'emparant de la hache qui faisait sa fierté depuis plus de quatre siècles, il hurla, et hurla encore, sa haine et sa frustration, mais également sa fierté d'avoir servi si longtemps son Empereur aimé de tous, avant de se jeter en avant.

Il n'était pas arrivé à mi-chemin qu'une décharge d'énergie frappa le monstre titanesque en plein visage. Sa tête était partie sur le côté sous la force de l'impact, comme s'il avait pris un coup de poing d'une créature équivalente.

Lentement, et en même temps que Wulfric, le monstre tourna la tête en direction de la provenance du tir.

- Azador ! hurla Wulfric, aide les autres espèce d'imbécile !

- Je... Je n'y suis pour rien... répondit l'Interrogateur, interdit.

Depuis les ombres de la grande salle, des lueurs verdâtres se firent visibles un instant après.

Sur un corps massif et inspirant une solidité à toute épreuve, une créature faite de métal arriva en volant au dessus du sol. Dans sa main droite, une longue lance semblant terriblement lourde était pointée comme si elle ne pesait rien. Dans la gauche luisait un orbe qui semblait contenir l'essence de nébuleuses depuis longtemps éteintes.

Tout autour de ce nouvel arrivant, on pouvait voir des centaines, des milliers de scarabées qui repoussaient l'arrivée permanentes des Voraces qui parcouraient le sol. Sur des corps très similaires à celui du premier arrivant, trois créatures munies d'un unique canon chacun semblaient analyser la situation et choisir la meilleure cible.

Azador s'effondra là où il se trouvait, s'autorisant à souffler quelques secondes à peine, murmurant un inaudible : "Non de Dieu qu'est-ce que j'aime avoir toujours raison."

Dans toute la pièce, on entendit résonner une voix qui ne s'était pas exprimée depuis plusieurs âges.

- Unou thalak et' Or Amdir ! Geneo Ar' Ent Necrontyr !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits


Dernière édition par Farmace le Lun 18 Jan - 7:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Sam 24 Oct - 22:20

Youpi voila les 'crons, par contre toujours pas eu d'implosion. Enfin un chapitre bien sympa qui fait monté la tension, on sens que la fin arrive.

Par contre juste une petite remarque. Je ne suis pas expert en tyranides mais il me semble que les genestealer sont des humains muté qui attire les flottes ruches vers un monde. Ils rejoignent les armées tyranides que lors de l'invasion terrestre. Si c'est le cas il serait incohérent d'en trouvé dans le vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 25 Oct - 1:45

Merci Galdros !

Et bien fait pour te répondre, les Genestealers servent souvent de préparateurs à une force d'invasion, c'est vrai, mais leur présence dans les nombreux Space Hulk prouve qu'ils ne sont pas limités au rôle de reproducteurs/éclaireurs. De plus, on peut imaginer que les combats en milieu confiné étant leur spécialité, ils puissent être gardés en réserve pour être lancés sur une planète comme éclaireurs et préparer le terrain tout comme pour être présents dans les vaisseaux afin de les protéger. Sans parler de la possibilité qu'une fois un monde envahi ils soient récupérés pour être réutilisés.

Dans la mesure où cette flotte est une flotte d'invasion à grande échelle pour plusieurs planètes on peut imaginer que ça a été le cas ici ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deepali
Immortel
Immortel
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 29
Localisation : Melun (sud seine-et-marne)

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 25 Oct - 20:45

Farmace a écrit:
Après avoir creusé un rectum supplémentaire de la taille d'un Thunderhawk dans la grosse dame, je subodore que c'est normal, ironisa Ryanor.

J'ai bien ri Laughing

Farmace a écrit:
As-tu remarqué, mon frère ? demanda le fils de Russ à voix haute. Je n'ai pas perdu mon casque cette fois-ci.

Mince, mon enigme est caduque  Shocked

Dommage que Sandro meurt, mais c'est vrai que vue son état, je sais pas comment tu aurais pu le faire redevenir normal. Je connais pas trop le fluff BA sur la rage noir, je sais pas si on peux en guérir.

En tout cas, un bon chapitre ou la tension monte. Ce que j'ai aimé le plus dans ce récit? La bataille spatiale!

Farmace a écrit:
Sur des corps très similaires à celui du premier arrivant, trois créatures munies d'un unique canon chacun semblaient analyser la situation et choisir la meilleure cible.

J'arrive pas à déterminer qui accompagne le Seigneur Necron. Des Immortels   ?

Enfin, Les Necrons arrivent faire le ménage et montrer c'est qui les patrons  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 25 Oct - 21:46

Vu qu'ils volent au dessus du sol, je suppose que c'est les destroyers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deepali
Immortel
Immortel
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 29
Localisation : Melun (sud seine-et-marne)

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 25 Oct - 22:58

Donc on aurait affaire à un Seigneur Destroyer...effectivement après relecture, ça doit être ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Lun 26 Oct - 6:28

Merci Deepali ! Content que certaines répliques t'aient amusé, je me suis il est vrai fait plaisir ^^

Pour ton énigme : les combats ne sont pas encore terminés, qui sait ^^

Concernant Sandro, c'est vrai que le tuer m'a fait du mal aussi car c'était un des personnages que je préférais, mais quand je lui ai fait contracter la Rage Noire son destin était scellé. Il n'y a qu'un seul et unique Blood Angel à s'en être jamais remis et il s'agit du maître archiviste Méphiston en personne. Il a en fait succombé à la rage Noire pour ensuite mourir plusieurs minutes dans un éboulement lors d'une bataille. Ses frères l'ont retrouvé et sont parvenus à le réanimer, (si je me souviens bien), et c'est le fait d'avoir connu la mort et d'y avoir échappé qui lui a sauvé la mise face à cette malédiction. Il a expliqué à ses frères que la clef était de mourir, et de revenir par un suprême effort de volonté. Pas facile...

Je ne voulais pas faire cela avec Sandro car cela aurait enlevé l'aspect exceptionnel et pour ainsi dire unique du cas de Méphiston ; rejouer la tragédie de son primarque en affrontant l'une des plus terribles créatures de la galaxie tout en parvenant à la blesser comme l'avait fait Sanguinius en ouvrant une entaille dans l'armure d'Horus me semblait plus tragique et passait mieux.

Bonne supposition de Galdros : nous venons d'assister à l'arrivée d'un seigneur destroyer accompagné de plusieurs destroyers lourds ainsi qu'une nuée de scarabées, et ce n'est qu'un début !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasquit
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Jeu 29 Oct - 10:28

Pauvre Sandro...
On commence enfin a atteidre le vif du sujet Razz Enfin une grande battaille nécrons-tyranides intéressante a venir Wink On va s'amuser, hâte de lire la suite Wink Plus vite, plus vite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Jeu 29 Oct - 13:30

Merci beaucoup Kasquit ! La fin arrivera aussi tôt que possible ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Jeu 29 Oct - 21:35

Disponible en format scarabé-rom dans tout nécropole qui se respecte.

pardon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Ven 30 Oct - 1:27

Galdros, si tu continues tu es privé d'implosion !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Ven 30 Oct - 3:11

Han c'est pas juste, bon je suis sage silent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 1 Nov - 20:29

Texte édité ! Il y avait tellement de fautes que j'en avais mal aux yeux, désolé pour ça (et si après une telle relecture Artefact trouve des fautes je mange mon chapeau !) - (Mmm nan, je mange un repas, ça sonne mieux, j'ignore pourquoi ^^).

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 1 Nov - 21:26

Si le chapeau est en cuir, ça peut se manger. Bon après moi je préfère toujours dire "si ... je mange mes chaussons" comme ça je me rabat sur les chaussons aux pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 1 Nov - 23:19

Plutôt malin ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mesmero
"Le Roi Silencieux"

avatar

Messages : 3071
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mar 3 Nov - 1:32

Très impressionnant comme récit, le combat est vraiment dynamique.

Par contre je confirme que les stealer ne sont normalement pas dans la flotte tyty, l'idée étant que les stealer ne veulent pas etre réingérés et qu'ils cherche à s’enfuir dans les dernières phase d'invasion (contaminant au passage les vaisseaux de fuyard). Mais on peut supposer que ceux ci ont été fraîchement produit par le vaisseau devant la menace que représentait les marines.

Par contre les carnifex ne sont pas des créatures synapse. Ils peuvent agir indépendamment de l'esprit de la ruche mais pas le relayer.

Mais là encore ce sont des détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://necrons.forumactif.com
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mar 3 Nov - 12:55

Merci beaucoup Mes !

Zut de zut ! Des détails comme tu dis, mais des détails importants quand-même. Pour les stealers je pense qu'on peut toujours trouver un moyen d'imaginer un truc, mais pour le carni c'est embêtant. Je vais réfléchir à une autre créature et je modifierai ça. Merci pour ces précisions !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mesmero
"Le Roi Silencieux"

avatar

Messages : 3071
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mar 3 Nov - 20:25

Je revérifierais mais la synapse la plus proche du carnifex ça doit etre le tervigon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://necrons.forumactif.com
Artefact
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 8 Nov - 1:20

Coucou!

Qui va manger son chapeau?

"Fermez vos labres" -> voici un mot que je ne connais point, ayant un rapport avec la poiscaille selon Internet. Faute de frappe ou vrai jeu de mot? 

"Certains commencèrent même à se battre entre eux. Ils furent achevés sans pitié."  -> à mettre au féminin puisqu'il s'agit de "créatures" mentionnées précédemment dans le texte. Bon c'est pas vraiment une faute d'orthographe hein ^^

Alors, concernant les incohérences relevées:
-Les stealers: selon le Codex Imperialis p. 92: "Les genestealers constituent également une part importante des armées des flottes tyranides et sont souvent les premières troupes à être engagées au combat." Donc pas de soucis pour la présence de ces bestioles dans des vaisseaux tyranides.
-Le carnifex: en effet, il ne peut pas être une créature synapse, les codex insistant sur le fait qu'il est particulièrement mou du bulbe et ne pouvant agir intelligemment que sous la supervision de l'esprit de la ruche. Bon les changements à faire sur ton texte restent mineurs pour le mettre en accord avec le canon officiel.

Pour le reste que du bon, avec le zoom dézoom entre la Deatwatch et la flotte impériale, la fin s'annonce grandiose! Adieu Sandro, mais pas de regret, il faut savoir mourir sinon on bascule dans le n'importe quoi et le récit en souffre par la suite. La question est maintenant de savoir qui sera/seront le(s) prochain(s) Space Marine(s) qui va/vont périr?

Ah oui, et je crois avoir vu des Nécrons eheheh (rire sinistre) La surprise est un peu éventée depuis le temps, mais le plaisir est au rendez-vous.

Bon courage pour la suite, la tension (et le poids sur tes épaules) est à son comble!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Dim 8 Nov - 14:37

Merci beaucoup pour tes trois commentaires, avis et corrections Artefact !

Pour labres il s'agit d'un jeu de mot piqué à JBX de reflets d'acide : labres désigne des poissons mais également des lèvres, soit "fermez vos bouches" alors qu'ils sont... au coeur de la flotte... (mon dieu que c'est mauvais XD).

Pour le carni je vais devoir lui trouver un remplaçant effectivement.

Tu as raison en ce qui concerne l'effet de surprise de l'arrivée des nécrons : c'était un pétard mouillé dès le début parce que s'ils n'étaient pas venus, et bien... Cela aurait été surprenant mais c'eut été son seul mérite XD

Reste à voir si je vais parvenir à faire de cette "non-surprise" une arrivée assez fracassante pour qu'elle ait le mérite d'être intéressante ^^

Merci de m'avoir lu et rendez-vous au prochain chapitre !

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasquit
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mer 18 Nov - 11:23

Allez, on veux une suite, je trépigne d'imptience et je suis sur que je ne suis pas le seul Razz La suite, la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mer 18 Nov - 11:55

Ton impatience me fait très plaisir Kasquit ^^

Le prochain chapitre n'est pas finit mais... il est certainement commencé Wink D'ailleurs je la continue cette nuit.

Il faut dire que ces derniers temps j'ai été pas mal occupé : j'ai travaillé un mois comme cuistot (dommage que j'ai pas eu la force physique de continuer), et... J'ai terminé mon roman sur lequel je travaillais depuis plus de 6 ans !!!! Si je trouve un éditeur je vous le signalerais ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mer 18 Nov - 21:10

Ah ! Un roman sur quoi ? W40k ? SF autre ? Med-fan ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3317
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Mer 18 Nov - 23:43

Un monde médiéval fantastique relativement proche du nôtre, la magie en plus ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   Jeu 19 Nov - 0:12

Fait nous signe si tu arrive à le faire édité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par le mal Chapitre 25 : Broyés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par le mal Chapitre 25 : Broyés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: