Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par le Mal : Epilogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Par le Mal : Epilogue   Lun 13 Juin - 14:49

La pièce était bercée du doux bruit des machines d’assistance respiratoire. On y sentait les odeurs caractéristiques d’un lieu consacré aux soins. Avec une régularité presque hypnotique, un léger, très léger « bip » se faisait entendre, attestant des constantes vitales régulières du patient inconscient dans son lit. Des lampes sophistiquées imitaient la lumière d’un lever de soleil, preuve que le patient bénéficiait d’un traitement réservé aux privilégiés.

Il ouvrit les yeux avec tant de lenteur qu’il lui sembla ne pas les avoir vraiment ouvert.

La première chose qu’il remarqua fut qu’il avait un masque respiratoire sur sa bouche. La seconde fut la douleur, la lumière inondant ses pupilles comme des aiguilles traversant sa chair. La troisième chose qu’il remarqua fut sa faiblesse : il avait voulu lever une main pour se protéger, mais son bras s’était à peine levé.

Les divers bruits des machines qui l’entouraient se firent plus nombreux, plus rapides… Avant même de se souvenir de qui il était, il déduisit que son état d’éveil alertait les machines d’un évènement inhabituel. Il était donc là depuis un moment.

Il tenta de se redresser mais n’y parvint pas. Ses bras, tremblants, ne pouvant lui fournir le moindre appui stable.

- Bonjour.

C’était une voix féminine, plutôt agréable. Ne parvenant pas à tourner la tête dans sa direction, il dût se contenter de cette première information.

- Mes yeux…

Il ne put rien dire d’autre.

- Vous les ouvrez pour la première fois depuis un long moment, monseigneur, ce qui explique vos maux de tête. Votre faiblesse musculaire est également due à cet état de fait, mais nous allons vous remettre en forme.

La jeune femme se pencha sur lui, et il fit l’effort de remarquer que la médic était agréable à regarder. Elle l’aida à se redresser, très doucement, comme s’il était fait de verre, et léger comme un enfant. Des souvenirs lui revenaient par bribes, mais il restait dans un état de demi-sommeil confus.

- Vous avez sans-doute de nombreuses questions. On m’a avertie de quelles seraient vos principales sources de préoccupations, je vais donc vous parler, et je désire que vous me répondiez que vous avez compris avant que je n’aborde un nouveau sujet. Sommes-nous d’accords ?

Il gargouilla un « oui » qu’elle sembla comprendre, avant de recommencer à parler.

- Vous avez dormi trois ans. Votre état de faiblesse musculaire vient de là. N’ayez pas d’inquiétudes, nos protocoles pour de pareils cas sont efficaces. Vous faites partie de ceux ayant les moyens d’en user après tout.
- Compris, murmura-t-il comme l’aurait fait un mourant, acceptant le verre d’eau qu’elle porta elle-même à ses lèvres.
- Bien. Vous avez subi pour ainsi dire pratiquement tout ce que la médecine impériale est capable de proposer. Irradiations, régimes réjuvénants, dialyses, analyses de tout ce qu’il est possible d’analyser… Même votre esprit a été sondé de nombreuses fois par des Psykers assermentés. Malgré toutes ces précautions, vous avez été maintenus en sommeil par précaution, au cas où un agent infectieux ait attendu pour se manifester. Même maintenant, il y a des doutes quant à votre intégrité physique. Afin de nous assurer que vous ne serez pas dangereux, divers implants vous ont été implantés. Si vous deviez muter, vous perdriez instantanément la vie.
- Je comprends, répondit-il d’une voix à peine plus forte.
- Parfait. Y a-t-il un ordre particulier dans lequel vous désirez me voir vous informer à présent ? Un sujet précis ?
- Apportez-moi à manger. Quelque chose de solide. De la viande rouge. Et enlevez-moi ces intraveineuses. Mon maître est sans doute déjà au courant de mon réveil. C’est à lui que je poserais les questions.
- A vos ordres, inquisiteur Azador.

Talaran entra dans la salle où se trouvait son subordonné sans le moindre égard pour sa condition de patient en convalescence. Plusieurs heures s’étaient écoulées, et l’ancien interrogateur fraichement promu avait eu le temps de manger et de se faire nettoyer à l’éponge. Il sirotait un jus de fruit très sucré et riches en éléments propres à restaurez rapidement ses fonctions cérébrales restée en sommeil trop longtemps lorsqu’il entendit le bruit pneumatique de la porte s’ouvrant. Il ne se donna pas la peine de saluer son maître. Leurs rapports n’avaient jamais été que de subordination ; les formules de politesse étaient une perte de temps.

- Je suis surpris d’être en vie.
- J’ai soigneusement pesé le pour et le contre avant d’en décider. Vous aurez désormais un serviteur décérébré comme garde du corps permanent, et vous ne pourrez le faire reprogrammer. S’il détecte quelque chose qu’il n’aime pas en vous, que ce soit demain ou dans dix ans, il complètera le travail de vos implants.
- Cela me parait clair. Comment m’en suis-je sorti ?
- Le Black Templar a pris le temps de venir vous chercher quand la bombe a été armée. Il ignorait si vous étiez en vie, mais il vous respectait assez pour cette attention.
- Des survivants ?
- C’est sans importance.
- C’est important pour moi, sinistre vieillard.

Une lame fut posée sur la gorge d’Azador avant même qu’il ne remarque qu’il y avait quelqu’un d’autre qu’eux dans la pièce. Une femme, tenant de superbes poignards dans chacune de ses mains, semblait prête à mettre fin à sa vie au moindre mot irrespectueux qui voudrait à nouveau franchir ses lèvres.

- Laisse-le, Rylene.

La femme s’exécuta avec des mouvements si gracieux qu’Azador cru un instant que tout n’avait été qu’une illusion. Une formation de l’Officio Assassinorum, à n’en pas douter.

- Vous êtes confus et désorienté. Je vous pardonne donc cet accès de colère. Demandez-vous simplement si vous avez le souvenir de m’avoir déjà vu pardonner deux fois.

Azador ne répondit rien.

- Si vous tenez à le savoir, quatre membres de l’escouade des Marines ont survécu. Vous vérifierez vous-même desquels il s’agit quand vous pourrez consulter le rapport de mission. Celui-ci décrit votre idée comme un succès. Relatif, et aux méthodes particulièrement discutables, mais être l’auteur de l’idée ayant contribué à sauver tant de mondes vous a conféré une aura certaine. Votre acharnement à vous mettre vous-même en danger aussi. Etes-vous suicidaire, inquisiteur ?

- Je l’étais, commença à répondre l’intéressé. La mission était ma vie. J’y ai consacré mes capacité, ma santé, toutes mes facultés. Mourir pour elle me paraissait juste.
- Nous sommes l’Inquisition. Ce qui est juste n’a pas la moindre importance.
- Bien sûr, répondit Azador sans la moindre ironie.

Il y eut un bref instant de silence.

- Il y avait des humains avec-nous dans le Vaisseau-Ruche.
- Certains ont pu s’enfuir. Tous ceux qui étaient soupçonnés d’avoir eu le moindre contact cutané ou respiratoire avec des spores Tyranides ont été tués et brûlés. Ceux dont les armures n’ont pas présenté le moindre signe d’ouverture ont été promus d’une façon particulière. Une planète d’importance mineure a perdu l’intégralité de sa noblesse dans une purge menée des fanatiques hérétiques. Le monde a été reconquis l’année de votre succès. Comme leur régiment était réduit à moins d’une vingtaine de membres, ils ont reçu le droit de fonder des familles nobles. Le colonel Taros est gouverneur planétaire. Ses anciens subordonnés ayant été habitués au marché noir et à la discipline de l’obéissance, ils constituent des administrateurs corrects.
- Vous me donnez bien des détails…
- Vous vous trouvez sur ce monde à l’instant même. C’est ici que se déroulera votre rééducation physique, dans le plus grand secret. Autant que vous soyez informé.
- Votre présence à mon réveil n’est pas une coïncidence…
- Les coïncidences n’existent pas à notre niveau. Cela fait partie des bases que l’on vous enseigne. J’ai ordonné votre réveil. J’aurais pu le fait quelques mois à peine après vos examens médicaux. Attendre était indispensable.
- Pourquoi maintenant alors ?

Talaran sourit, de ce sourire horrible et sinistre qu’ont les bourreaux, parfois.

- Votre meilleur atout, inquisiteur, c’est d’avoir une capacité à trouver des chemins si improbables que nul ne peut s’attendre à votre présence. Vous avez démontré qu'il était possible et parfois souhaitable d'affronter le mal par le mal ! Votre imagination pour les idées tordues, les plans retors… c’est d’un génie qui confine à la folie maîtrisée.
- « Folie Maîtrisée », si cela n’est pas l’emploi de termes antinomiques…
- Silence.

Le sourire de Talaran s’était évanouit.

- Une mission très particulière vous attend. L’Ordo Xenos est extrêmement embarrassé ; les quatre précédentes équipes ayant été envoyées sont mortes ou disparues. Votre esprit imprévisible devrait ici trouver son plein potentiel. Vous avez quelques mois pour vous remettre et constituer votre suite inquisitoriale. Le rapport complet est dans cette tablette. Mémorisez là bien, ses données s’effaceront quelques heures après son ouverture.

Talaran quitta la pièce sans un mot de plus. Lui d’habitude si sombre et sinistre avait été particulièrement bavard. C’était révélateur. Cette mission était pour lui une source d’inquiétude. Le mot n’était pas anodin pour quelqu’un ayant vu autant d’horreurs que lui.



Azador ouvrit la tablette de données et commença à lire, longuement. Très attentif, il n’émit pratiquement pas un son, ignora les sons extérieurs, et se focalisa de toutes ses forces sur ce qu’il lisait. Il était question d’Orks. Une race qui était loin d’être sa spécialité.

Il leva un sourcil sous l’effet de la stupéfaction quand il arriva à la moitié du rapport.
Son visage était blême lorsqu’il le termina.

Seul, dans son lit médicalisé, il s’exclama bruyamment : «  Ils se foutent de moi ?! ».

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits


Dernière édition par Farmace le Mar 14 Juin - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elegost13
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 82
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 37
Localisation : Istres

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Lun 13 Juin - 22:56

la suite !
la suite !
la suite !
cheers

et avec grande impatience.

je veux savoir ce qu'il y a dans ce p*@€$$£$¤ de rapport !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Lun 13 Juin - 23:27

Je te retrouverai donc sur ce même forum pour le tome 2 ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elegost13
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 82
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 37
Localisation : Istres

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 14 Juin - 0:38

avec un très grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artefact
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 14 Juin - 10:24

Belle conclusion.

Merci beaucoup Farmace pour cette formidable histoire que tu nous as si bien conté. D'autant plus parce qu'elle nous parle des Necrons, race si souvent oubliée dans la littérature de W40K. Merci également de ne pas avoir trahi l'esprit du premier codex Necron.

Je pense que je vais prochainement tout relire, histoire de savourer pleinement ton Oeuvre!

Si suite il y doit y avoir, prend ton temps pour qu'elle soit aussi bonne que cette histoire.

Et une fois encore MERCI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 14 Juin - 10:48

Et merci à toi de m'avoir lu jusqu'au bout Artefact ! Merci pour tes relectures assidues, tes conseils et avis nombreux et éclairés, tes encouragements permanents... Bref, tu es un lecteur comme les écrivains en rêvent.

Les nécrons sont notre race à nous, ils méritaient leur propre roman, et ils méritaient que l'esprit du premier codex leur soit restitué, fut-ce par un amateur qui n'a rien d'officiel ^^

Relire tout d'un bloc ? Diable... tu me fais honneur !

Et suite il y aura, car il est arrivé l'une des pires catastrophes possibles dans cette galaxie : j'ai eu une idée ! XD Et oui, partir d'une simple pensée, puis se retrouver à faire un roman, puis se retrouver à faire une saga ! (Je pense à une trilogie spéciale "Ordo Xenos"), en tous cas pour le 2, vu ce que mon esprit malade a trouvé, je crois que vous aurez l'impression que ce qui se passe dans "Par le Mal" c'étaient des chatouilles XD

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 14 Juin - 20:56

Farmace a écrit:

La jeune femme se pencha sur lui, et il fit l’effort de remarquer que la médic était agréable à regarder.

Une infirmière sexy ... quel cliché Very Happy

Tiens je me souviens plus, la rival de Azador elle est morte ou pas ? Si elle est en vie, va t'on la revoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 15 Juin - 0:16

De par son statut Azador peut bénéficier d'un traitement agréable ^^ (par contre c'est une doctoresse, pas une infirmière ^^).

Drusille est toujours en vie, oui, mais j'ignore encore moi-même si nous la reverrons ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IronCommander
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 74
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 15 Juin - 0:58

J'avais pas vu l'épilogue et je regrette de l'avoir vu.. Le suspense est vraiment à son comble.

Est-ce que dans le tome 2 on retrouvera notre chère race dégénérée et honnie ?

Attention aux doubles post l'ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 15 Juin - 1:11

Héhé oui, j'aime les clifhangers putassiers ^^

Les Nécrons seront peut-être présents dans le tome 2 mais ils n'occuperont (si c'est le cas) qu'une place extrêmement secondaire.

Le second tome sera consacré aux Orks.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdros
Mécharachnide
Mécharachnide
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Némira

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 15 Juin - 2:49

Ah l'épilogue fini par un "." final, donc j'avais RAISON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson First
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron


Messages : 69
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 16
Localisation : genève

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 22 Juin - 6:04

YEAH! JE SENS QUE JE VAIS KIFFER LA TOME 2. Parcontre je suis triste qu'il n'y aye plus de Nécrons en premiere place. Pas besoin de dire "Alalala on espere que tu fera du bon boulot" car tu feras du bon boulot c'est sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mer 22 Juin - 7:10

Merci beaucoup de ta confiance Crimson ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deepali
Immortel
Immortel
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 29
Localisation : Melun (sud seine-et-marne)

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 19 Juil - 5:45

Désolé pour le retard de lecture! en tout cas, une excellente fin, comme je l'attendais cheers .

Félicitation pour ton récit! Les Orks n'étant pas ma spécialité non plus, j'ai hâte de les découvrir avec un autre de tes récit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Mar 19 Juil - 7:06

Merci beaucoup Deepali ! Je suis heureux que ça t'ai plu jusqu'au bout, reste à faire au moins aussi bien avec la nouvelle histoire ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xarten
Guerrier Nécron
Guerrier Nécron
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 22
Localisation : Système Cryptus

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Ven 4 Nov - 4:31

Un épilogue parfait

J'adore le "Ils se foutent de moi" Laughing

C'est parti pour la suite !
Je sens qu'on va s'amuser vu qu'il y a de l'ork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
dynaste
dynaste
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   Ven 4 Nov - 4:47

Merci à toi pour ton enthousiasme et ta lecture rapide, c'est un encouragement permanent, j'espère que la suite te parlera autant ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par le Mal : Epilogue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par le Mal : Epilogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonic Epilogue...
» Tempête du Chaos
» Epilogue : Rivas ou pleure wer Vaciamadrid - Madrid ée lumineuse
» [C] The Money of Soul and Possibility Control
» The Room obtient son épilogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: