Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le forum français Nécron du Jeu Warhammer 40.000
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool Air – Bleu / Gris
229 € 339 €
Voir le deal

 

 Sans Âme - Prologue

Aller en bas 
AuteurMessage
Farmace
dynaste
dynaste
Farmace

Messages : 3452
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 32

Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitimeJeu 15 Nov - 16:37

Salut à tous !

Cela fait longtemps que j'ai envie de me lancer dans une nouvelle histoire sur l'univers de Warhammer 40 000 et à présent que j'ai pu rassembler mes pensées et réfléchir à un scénario, voici ce qui est supposé vous donner envie de vous lancer ! J'espère que ce sera à votre goût, et je me permets de vous donner quelques petites précisions avant votre lecture.

- Oui, cette histoire prendra place après la campagne indominus lancée par Guilliman, il s'agit donc de fluff "récent".
- Oui, vous allez retrouver certains des personnages de Par le Mal.
- Non, je ne sais absolument pas quel sera mon rythme d'écriture.
- Oui, vous êtes absolument autorisés (encouragés ? Suppliés !?) à liker la page facebook à mon nom où je partage certains écrits.
- Oui, me donner du fric en cash vous fera avoir l'histoire en avant première (on peut bien rêver XD).
- Non, je ne sais pas exactement combien de chapitres va durer cette histoire, je table sur quelque chose de similaire à Par le Mal mais c'est tout sauf gravé dans le marbre.
- Oui, il va y avoir du nécron dans cette histoire ! (Et oui, je leur garde une mentalité de V3 !)
- Et bien entendu, un maximum de commentaires est attendu de votre part ! Vos opinions, positives et négatives, sont le moteur qui m'ont permis de mener ma première histoire jusqu'au bout. C'est vous qui me motivez et me permettez de m'améliorer.

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas, en attendant, bonne lecture à vous tous
!



Prologue

Des nuages de cendre abominables rendaient l’atmosphère irrespirable et mortelle, même pour les créatures les plus endurcies. La chaleur était suffocante et plongeait quiconque n’avait pas pu s’enfuir dans une agonie aussi brève qu’atroce. Le feu et la cendre étaient comme l’incarnation d’un enfer d’une obscure religion oubliée ayant soudain prit vie pour mieux rappeler à la Galaxie le souvenir des tourments longtemps promis.

La scène pouvait aisément évoquer ce qui devait arriver lors de l’arrivée des premières torpilles pendant un exterminatus.

Ce n’était pas le cas.

Il n’y avait ici qu’un volcan, un titan de roche noire qui semblait absorber la lumière pour mieux la corrompre et la restituer sous la forme de cette lueur rougeâtre tantôt intense tantôt maladive et corrompue. Une montagne de haine ; un magma de fureur ; un nuage de souffrance…

Il était là, contemplant le brasier comme un artisan contemple son œuvre, tout paré de son armure énergétique dont les filtres du casque seraient très bientôt totalement encrassés. Il se tenait parfaitement immobile, le rouge de sa livrée glorieuse et honorable faisant écho à la couleur malsaine de la roche incandescente. Dans son esprit se mêlaient d’étranges paradoxes de sentiments impossibles à conjuguer sans devenir totalement fou. A l’horreur et à la sensation de rejet, absolue et complète, venait s’ajouter une morbide satisfaction teintée d’un soulagement qui trouvait sa source dans les méandres d’une souffrance qui refusait de s’éteindre.

- Je ne connais pas la peur.

Il avait parlé à voix haute, exprimant par cette phrase le rappel d’un fondement ayant valeur d’absolu. Les fils des primarques, les meilleurs de l’Empereur, les anges de la mort… Tout le monde le savait. Que ce fut dans les légendes à demi-oubliées des peuples n’ayant qu’entendu parler des Space Marines ou qu’il se soit agi de ceux ayant longuement combattu à leurs côtés, nul n’ignorait ce fait simple, basique, évident. « Ils ne connaitront pas la peur ». Telles avaient été les paroles du maître de l’humanité.

- Tu aimerais t’en convaincre, n’est-ce pas ?
- Tais-toi !

La voix qui s’était adressée à lui semblait elle aussi porteuse de paradoxes antinomiques qui parvenaient pourtant à se conjuguer dans une union bâtarde et inquiétante. Elle avait la douceur de ceux parlant avec assurance, mais il s’y ajoutait cette malice fielleuse, pleine de moquerie arrogante et porteuse de la promesse d’une douleur à nul autre pareil. La voix, grave et pénétrante, faisait trembler la montagne embrasée.

Il y eut soudain une explosion pyroclastique extraordinairement violente, ravageant tout ce qui se trouvait autour de lui, vitrifiant le sol à ses pieds, brûlant l’atmosphère elle-même, et le laissant pourtant mystérieusement intacte, comme si un champ de force alimenté par une source d’énergie totalement infinie avait créé une bulle impénétrable à quelques millimètres à peine des contours de son armure. C’était une nouvelle vague de colère, qui prenait sa source dans un motif qui n’était inédit qu’en apparence.

- JE SUIS LA MONTAGNE !

C’était une vocifération haineuse et impossible à égaler. Nombre d’entités du Warp auraient été soufflée par ce simple cri. En vérité, nombre d’entités du Warp auraient tout fait pour éviter de rentrer en contact avec pareil brasier…

Il se réveilla en hurlant, tirant son couteau de combat du bracelet d’armure qui était systématiquement fixé à son avant-bras gauche, prêt à frapper, sans trop savoir quoi ou qui.

La chambre exiguë était particulièrement glaciale, et du minuscule fenestron qui laissait passer un trop mince filet de lumière, on pouvait apercevoir au dehors les prémices calmes de ce qui serait sans-doute une terrible tempête de neige d’ici quelques heures. La sueur glacée collait ses longs cheveux d’or sur son front, et tandis qu’il luttait pour retrouver son souffle, il continuait de serrer le couteau. De petits nuages de vapeur se formaient devant sa bouche au rythme de ses halètements, trahissant le froid qui régnait dans la pièce.

Une communication entrante le tira de son hébétude maladive, résonnant dans la petite chambre aux murs nus d’acier poli.

- Est-ce que tout va bien, frère ?
- Affirmatif, répondit-il aussitôt. Je serais au centre de commandement dans moins de dix minutes.
- L’apothicaire vous a préconisé plus d’heures de sommeil que cela, frère sergent.
- J’ai bénéficié de tout le repos dont j’avais besoin, Augustus. Que mes serfs préparent mon armure. J’arrive.
- A vos ordres.

La liaison fut coupée, et lorsqu’il quitta ses quartiers, le frère sergent Castiel Ano put constater que les couloirs étaient plus glacés encore que ne l’était son lieu de repos.

Pourtant, le brasier atroce brûlait toujours dans son crâne.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits


Dernière édition par Farmace le Dim 30 Déc - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
dynaste
dynaste
Farmace

Messages : 3452
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 32

Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Re: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitimeLun 19 Nov - 12:38

Et bien il ne déchaine pas les foules Sad

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Supertortue
Mécharachnide
Mécharachnide
Supertortue

Messages : 1069
Date d'inscription : 18/05/2009

Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Re: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitimeLun 19 Nov - 20:11

J'étais passé à côté... Le petit up qui fait du bien.

J'aime bien ton texte.
C'est une mise en bouche qui nous donne envie d'en savoir plus sur ce volcan mystérieux.
L'histoire s'inscrit parfaitement dans l'univers w40k.
C'est bien écrit de surcroît.

Par contre, d'un point de vue purement personnel et subjectif, je trouve que les descriptions sont trop poussées. Du coup je perds parfois le fil est je doit relire la phrase pour assimiler et m'imaginer la scène. M'enfin c'est subjectif hein, le texte est super bien écrit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
dynaste
dynaste
Farmace

Messages : 3452
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 32

Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Re: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitimeMer 21 Nov - 4:04

Je te remercie Very Happy

je vais tenter d'être plus succin sur les textes suivants, en espérant que ça reste à ton goût ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section "récits" jeter un oeil à mes écrits, et s'ils vous plaisent (ou pas d'ailleurs), laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir Wink

http://necrons.forumactif.com/f18-recits
Revenir en haut Aller en bas
Supertortue
Mécharachnide
Mécharachnide
Supertortue

Messages : 1069
Date d'inscription : 18/05/2009

Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Re: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitimeMer 21 Nov - 22:09

Non non surtout pas !
C'est ton oeuvre et ton style. Reste toi même. C'était juste mon avis subjectif. En plus ce n'est qu'1 avis, pas 50.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sans Âme - Prologue Empty
MessageSujet: Re: Sans Âme - Prologue   Sans Âme - Prologue I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans Âme - Prologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Nécropole :: Background et projets :: Récits-
Sauter vers: